Dernier jour à Siem Reap

Dernier jour à Siem Reap, nous sollicitons à nouveau notre jeune et sympathique chauffeur de Tuktuk : Seyha... 

Il nous propose la visite d’un village flottant sur le lac Tonle Sap et la visite de quelques temples. 

Également un centre ou l’on enseigne l’artisanat du bois, de la pierre, de l’argent, de la laque et de la soie...

Pour rejoindre le lac et voir un village flottant de pécheurs, il faut emprunter une rivière sur 7 km... La sécheresse, des travaux gigantesques de terrassement, les nombreux bateaux immobiles par manque de touristes ou en cale sèche, comme abandonnés, les eaux très basses qui laisse découvrir les immondices éparpillées un peu partout... Tous ça est bien triste et vraiment pas beau...

L’eau est boueuse car la rivière et les abords du lac font moins d’un mètre de profondeur ...

À la saison des pluie, le niveau monte de 8 à 9 mètres.

Le village flottant lui aussi est triste et d’une grande pauvreté.... Pas d’activité à cette période de l’année.... Les maisons sont habitées, des familles entières vivent là, mais le délabrement général, rend le tableau plutôt glauque..

Les photos sont trompeuses...Elles ne dégagent pas exactement l’atmosphère qui règne sur ce site...

On nous montre un élevage de petits crocodiles dans une grande maison flottante, avec bar restaurant, boutique de souvenirs... Ça sent l’attrape touristes... Pour rentrer et visiter les maisons du village flottant, il faut changer de bateau... 

Un petit bateau à rame par couple car le tirant d’eau de notre premier bateau est trop important ... 

On nous explique que notre bateau ne passe pas, et au passage, il nous taxe encore de 15 $ par personne avec, sois disant, la moitié pour une caisse de solidarité pour les gens du village...

Invérifiable évidemment ...

Hormis le fait de voir les conditions de vie déplorables de ces familles, cette promenade découverte aura eu plutôt tendance à nous plomber le moral... 

Certe le village est bien réel, des familles entières y vivent, et bien d’autres village comme celui là sur le lac... Mais l’avenir de ces pêcheurs est incertain, le poisson se ratifie, la saison sèche est de plus en plus longue et dans cette période le niveau du Tonse Lap est de plus en plus bas....

Pour le reste aussi, rien de transcendant, hormis le centre de formation à l’artisanat...

Du coup nous revenons à l’hôtel assez tôt ...

Un massage pour les filles et le barber pour les garçons ... Puis piscine...

Nous faisons également connaissance du manager de l’hôtel où nous séjournons. Le Landing Zone Boutique Hôtel... Un français ... 

Il nous a décrit l’état catastrophique du tourisme au Cambodge... Déjà en baisse avant le Coronavirus, de nombreux grands Hôtels ont carrément fermé... Lui est épargné pour le moment car son hôtel dispose que de 9 chambres... 

Fin de soirée au Night Market avec un peu de shopping... Demain nous prenons l’avion pour Sihanoukville, puis minivan jusqu’à Kep...





Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Ch.R (mercredi, 26 février 2020 21:09)

    Bien tristounette cette journée. Pas étonnant que cela vous ait plomber le moral ! Le massage et le plongeon dans la piscine ont dû être les bienvenus, et l'escapade au night market aussi. Demain journée de transition, bonne route. Bisous à tous