Pourquoi Munich ?

Surprenante et belle histoire que celle d’une rencontre à quatre, dans les eaux bleues de Golfe Juan, là ou depuis quelques éditions des Régates Royales de Cannes, nous officions en tant que Mouilleur de parcours sur le rond des Dragons! Deux messieurs, la soixantaine et qui, bien que n’étant pas nos cousins, n’en sont pas moins Germains, ils sont là, avec leur propre semi rigide, tracté depuis leur Allemagne natale. Ils viennent voir régater des potes, des amis, membres de leur Club du lac Ammersee, des voileux comme eux... Oui, tous deux sont des « Dragonistes » confirmés, l’un fut en son temps Champion d’Europe de la série, l’autre pratiqua à haut niveau.

Tout de suite intéressés par la façon dont nous « travaillions » nos mises en place. La technique, la tactique et l’intérêt constant porté à l’évolution de la course et donc aux coureurs, sans doutes est ce cela qui les aura séduits?

Ils sont venus nous aborder après que nous eussions fini et, offert une coupe d’un excellent vin de Champagne frappé, tout droit sorti d’une glacière embarquée.

C’est depuis, tous les jours que dure cet événement, qu’ils viennent partager avec nous ces moments devenus rituels. Bien sur à notre tour, nous leur avons fait gouter quelques spécialités méridionales, acquises sur le très coloré marché Forville, le lien était scellé! 

Aujourd’hui, c’est chez eux, en Bavière, qu’ils nous reçoivent avec nos épouses. Inutile de vous dire que c’est avec grand plaisir que nous avons répondu, à quatre voix, à cette fort aimable et sympathique invitation.