Pendant ce temps... A Dubai ...

Écrit par Jean Louis


         Ce voyage avec escales et sans encombres, nous aura conduits, de Nice à Dubaï, de Dubaï à Yangon, puis, de Yangon à Mandalay, nous sommes arrivés dans la capitale culturelle et, deuxième ville de Birmanie!  

Dans l'en cours, il y eut une première correspondance, au pays du pétrole roi et des buildings stratosphériques, juste pour nous faire mesurer l'immensité de ce qui, en quelques années, est devenu la plaque tournante du trafic aérien oriental, le Dubaï DXB...The Ultimate airport! 

Ici, les plans de vol succèdent aux plans de vol. Cadencés au plus près d'une course effrénée à relier les quatre coins d'un globe pourtant décrété rond depuis Galilée!?

Le gigantisme ici est ostentatoire! Dès le posé de l'impeccable Boeing 777/300 FE, sur un tarmac à température ambiante, la distance à parcourir sur le taxiway donne le ton sur l'emprise au sol de ce porte avions immobile!

Alignée comme à la parade, sa flotte, "Fly Emirats", rutilante, pimpante, impressionnante, laisse peu de place à la coucurrence! 

À l'intérieur du bâti, un trajet ferroviaire, entièrement automatisé, juste pour changer de terminal, est suffisamment long pour être distant. 

Et, pour ne parler que des commodités, jamais je n'avais vu d'ascenseurs aussi volumineux, plus clairs, si spacieux! Jamais blocs sanitaires, hôtes incontournables de nos haltes organiques, ne furent proposés aussi vastes, plus propres et davantage équipés que ceux ci! 

Dans cet édifice aéroportuaire en perpétuelle expansion, les destins planétaires du monde, commerce et tourisme confondus, se croisent et se re croisent sans cesse, entre chek in et dutty free, immigration desk et correspondances tous azimuts.

Bon, vous l'avez compris, ici, apparement, question moyens, ça roule plutôt bien!!

Écrire commentaire

Commentaires : 0