Cap sur Kho N'gaï

"Étape de liaison"
         Pick up en pick up, à l'EMERALD Resort, dès 09h00 locales ce samedi. 
Direction "Ben Saladan", pour un embarquement à destination de "Kho N'gaï". (Prononcer Konaï). 
Dès notre arrivée au Check in, nous retrouvons notre âme sœur!?
Vous devez savoir que depuis notre jonction opérée à "Kho Lanta", nous consacrons un volume de temps conséquent à organiser la suite de ce séjour commun! En deçà et au delà, de nos nombreuses et diverses activités quotidiennes et nonobstant l'afflux de touristes nombreux, en cette période de l'année, la tâche est ardue!! 
Pour tous les quatre, après Lanta, rien n'était calé? 
Lieux, transports maritimes et terrestres, liaisons, d'île â île, d'île à resorts, hébergements et tutti quanti...
Notre choix d'un "Tourist information desk", nombreux sur le pier "Ben Saladan" doit tout au hasard! Un hasard bienveillant, qui nous aura conduits devant le premier guichet portuaire, occupé par une Thaïlandaise bon teint. 

Elle parlait bien l'anglais! Mieux que nous en tous cas! C'est vrai qu'avec nous quatre, il n'y a pas beaucoup à forcer. 😀😀 D'un abord agréable et doux, elle s'avéra d'une efficacité redoutable.
À cette perle rare, nous avons confié nos souhaits. De sites à visiter, de dates à imposer, de transports à organiser, de liaisons à réaliser. 
Elle s'est occupée de tout, nous rendant un planning de plusieurs jours, parfaitement établi! 
Alors, chapeau! Respect! 
Mille et un "Kop khun khrap"* and "Sawat di Khrap"**,  Dear Madame!! ☺️😉☺️☺️

Notre trajet sans encombres jusqu'à "Kho N'gaï", dans un speed boat de la "Tiger Lines" nous amena jusqu'à un rivage déjà connu. (Lire précédemment). 
Lors du transbordement, par bateau pouvant beacher, le soleil au zénith, dardait ses rayons, accablant celles et ceux que la malchance ponctuelle, le nombre de passagers et l'étroitesse d'un pont mi-couvert, priva un temps de l'ombre salvatrice. 😝😝
Sur ce "Long Tail" en charge du dispatching, clients /resorts, pour tout le monde, entassés avec bagages (mais sans armes), un moment d'éternité s'installa, lorsque moteur coupé, le Boat Captain exigea 50bth/pers, pour terminer le voyage? 😒
Flottement dans la réponse? Un peu comme si, arraisonnés par des pirates en mer de Chine, ceux là nous réclamaient une rançon contre la liberté de passage? 😰
Quelques uns refusant de payer, tentèrent d'entrer en résistance? 😤
Mais ce mouvement velléitaire spontané, fondit comme neige au soleil et rapidement, tous craquèrent et casquèrent! Il faisait vraiment très chaud!! 😓😓
Aussitôt, le moteur "in/hors bord" faisait à nouveau ouïr ses décibels, recouvrait  la voie des plages immaculées et des bungalows idylliques, en  poursuivant ses rotations! 
Ici, on ne marche pas en plein cagnard, chargés comme des Sherppa Tibétain. 
La navette, (après rançon), vous débarque, pile poil devant votre hôtel!😉
Bon il paraît que tout ça c'est la règle! 
Après tout, 50bth équivalent à un euro cinquante!😟
Revenons à la raison, personne ne s'est ruiné et le Boat captain a gagné sa vie. ☺️

Nos quartiers au "N'GAÏ Resort" qui nous accueille, "mango juice" à la main, sont conformes à nos attentes et comblent nos souhaits! 
Et le lieu... Que vous dire du lieu? 
Eh bien, un autre paradis quoi!! 😄
Le plan que vous pouvez voir, carte IGN au 125 millième 😄, laisse à penser que nous nous orientons vers trois jours de farniente, ponctués de bronzing and swiming and sleeping on the beach... 😛
PS: Sur un coin de la plage, tout proche, que l'on pourrait apparenter à un abord de la Reine Jeanne et y poser sa serviette avec enthousiasme, un hôte particulier, que nous avons surnommé "Hypolitte", veille jalousement à nettoyer ce territoire du moindre déchet organique!! 
Espérons qu'il n'a pas de famille... Méfiance....😁😬
Bises et à👐