Aux alentours de Luang Prabang

La journee commence tôt afin de pouvoir observer le rituel journalier des moines Bouddhistes (cérémonie du Tak bat) qui inlassablement défilent tous les matins, bien avant l'aube, afin de collecter les aumônes ... 

Ce rituel est un peu particulier à Luang Prabang vu la concentration exceptionnelle de temples dans la ville... 

Grâce à notre scooter nous avons pu nous éloigner du centre et voir quelques processions proches des temples et plus authentiques que celles des artères principales remplies de touristes, déposés là, certainement par les tours opérateurs, tous fournis en offrandes et appareil photos autour du cou, ces bouddhistes improvisés rendent la scène très artificielle et surtout très pathétique... Comme s'il assistaient à un spectacle, sans discrétion aucune, nous avons trouvé ça assez irrespectueux pour ces moines... :-(

Petit déjeuner à la Guesthouse, et nous chevauchons notre Honda 100cc automatique pour aller aujourd'hui aux grottes de Pack Ou à 35 km vers l'Est...

Chemin faisant, sur la piste qui mène au grottes, nous faisons un stop dans un village Lao Lao, Bang Xang Hay, dont les spécialités sont le tissage et la distillerie... Les métiers à tisser très basiques fonctionnent dans toutes les échoppes et les étoles sont très belles, premiers achats... Concernant l'alcool, c'est assez spécial, ils aiment bien faire mariner dans leur eau de vie quelques horreurs. Dans les bonbonnes on peut voir d'énormes scolopendres, scorpions, petits serpents voir même des pattes d'ours... :-(

Le paysage est plus montagneux, on distingue les fameuses formations karstiques qui caractérisent le nord du Laos... Dommage que la lumière ne soit pas belle, un voile brumeux stagne au dessus du Mékong...

Arrivée en bout de piste un batelier nous fait traverser le Mékong pour rejoindre les deux grottes, ou là nous retrouvons nos touristes, eux, venus par le fleuve... 

Sans trop d'intérêt, hormis les 3000 bouddhas de toutes tailles qui décorent la cavité

Nous retournons au calme sur l'autre rive, mangeons dans un restau surplombant le fleuve, puis rebroussons notre route ...

Content quand même que le scooter est bien marché, pas de crevaisons aussi, on en a vu pas mal, vu l'état des routes, moitié goudron moitié piste...

Retour à l'hôtel pour une bonne douche, puis direction Dyen Sabaï, pour une pause Smoothies 

Et une bonne connexion internet pour joindre notre fille 😊

Merci à tous pour vos commentaires, messages et photos dédicacées...

A l'intention de Mathieu, cette année pas de confusion pour dire bonjour: Sabadee 

Salamalikra c'est terminé :-)... Gégé