Pour ceux qui veulent en lire plus...

Je profite du temps qui m'est donné, au fil du Mékong, pour m'étendre un peu... Même si Gégé trouve que mes résumés sont trop long:-) 

Exception faite aujourd'hui... 

Six jours que nous avons stoppé notre routine quotidienne... Il ne nous reste plus que 39 jours, que le temps passe :-)...

Petit à petit nous trouvons notre rythme ou plutôt nous nous adaptons au rythmes des Thaïlandais et Laotiens :-)

Aucunes notion de temps, de durée, ou de distance... On peut oublier la montre...

Pour l'instant du Laos ne n'avons vu que le Mékong... Il est beaucoup moins large que je me l'imaginais, pour l'avoir vu au Cambodge dans dans une autre proportion. Je dirais entre 60 et 100 mètres de large. Nous sommes à la saison sèche et on distingue facilement la hauteur d'eau quand il est à son niveau maximum... Il manque environ 3 a 4 mètres . L'eau est marron, on distingue le courant et rien ne flotte à la surface, pas le moindre bout de bois alors que nous traversons que des vallées boisées... Mystère ? Les rives sont une succession de gros rochers, parfois des éboulis, puis des langues de sable blanc... Telles des plages immaculées ... 

On se demande donc ou sont tous les immondices et morceaux de bois que peut charrier une rivière ? On se demande aussi pourquoi ces rocks imposants qui bordent parfois la rivière ne sont ils pas au milieu ou à fleur d'eau?  La nature est bien faite ou bien le pilote connaît les passages...

A bord règne une ambiance très sympa, très cosmopolite évidement... Beaucoup de jeunes, quelques voyageurs intemporels, deux musiciens, des enfants... Les gens font connaissance et circulent de place en place sur le bateau... 

Rien a voir avec la journée d'hier...

Je suis content, Gégé a fortement progressé en Anglais, à toutes les adresses elle répond du tac au tac: I don't Know... 

Ce qui coupe court à toute conversation ... Et ce qui ne m'aide pas des masses car ma principale frustration, c'est de ne pas tout comprendre .

A chaque fois que j'y suis confronté, je me dis qu'il faut vraiment que j'apprenne l'anglais... 

Difficile aussi de si retrouver dans leur monnaie... Le kip... J'en ai 1,5 millions dans mon porte monnaie, pourtant je n'ai changé que 200 euros... Tout ça décliné en huit billets de 500 à 100000 kips  trop grand pour rentrer dans un porte feuille... Entre les euros, les  USD (obligatoire pour les visas), les bahts thaïlandais et les Kips, il faut s'organiser... 

Je dois dire que je suis content du choix que nous avons fait au niveau des bagages...

Que ce soit le contenu et le contenant... 

Quand je vois certains voyageurs chargés comme des sherpas, je jubile :-)

Par contre les vêtements chauds que nous avions restreint nous servent actuellement tous les matins et tous les soirs... Les écarts de température sont assez importants et le Mékong apporte une certaine fraîcheur...

Voilà pour ces quelques détails sans grandes importances mais qui aident à recrée l'ambiance dans laquelle nous régnons :-)

Et pardon pour les fautes qui ont échappé à Gege après sa relecture et validation :-)