De Pakbeng à Luang Prabang...

Une panne générale d'Internet sur Luang Prabang m'oblige à différer cet article...

Après l'overdose de décibels, une nuit réparatrice dans un silence absolu... Quel contraste... Ce petit village perché sur les berges escarpées, qui vit principalement du transit des touristes et voyageurs, assez animé du fait du nombre de bars et de restaurants, semble s'être mis en position Off a 22h00 - Il faut dire que c'est la première nuit comme ça... A Chiang Rai c'est un bruit de fond permanent composé de hurlement de chiens, de cocoricos, de chants d'oiseaux nocturnes et autres bestioles qui nous auront "bercé"

Breakfast et descente a l'embarcadère avec la ferme intention de changer notre statut de passager de cale moteur ... 

A ma grande surprise, et relativement facilement on m'écrit sur mon ticket un nom et un numéro de bateau... Du coup, grâce à ce sésame, on embarque sur un bateau à la forme identique, mais sans comparaison au niveau confort... On doit déjà se déchausser pour monter à bord... Bon signe... Et là, du bois vernis partout, des coussins, une table pour 4... Nous sommes surclassés pour cette croisière de 8h00 qui nous amène à Luang Prabang... On ne cherche pas a comprendre et on profite a 100% des paysages qui défilent ...

En préparant ce voyage j'avais voulu zapper cette étape en contournant par le nord du Laos, car je voulais éviter les files de touristes, je dois dire que même si c'est fréquenté, on est bien loin de se que l'on peut voir sur la côte d'azur... 

Aucune comparaison avec les norias de touristes qui vont visiter Porquerolles et les quelques touristes voyageurs qui embarque pour environ 14h00 de trajet dur ce fleuve... (environ 250 km) Me voilà plutôt rassurer, j'imaginais bien pire...

Nous arrivons vers 16h00 a un pseudo embarcadère bien loin aussi de ce que j'imaginais pour une ville aussi "touristique"...

10 km en Tuktuk jusqu'à la Guesthouse située en plein centre ... Accueil et civilités, douche et première découverte de cette ville... Nous sentons effectivement que nous allons nous y plaire,  pour fêter ça nous nous sommes offert une excellente fondue Laotienne Sin daat... 

Des voisins de table Laotiens nous on aidé dans cette tâche...nous étions devant beaucoup de légumes et de viandes, de poissons de compositions parfois bizarres et inconnues, mais au final un petit festin amusant et enrichissant sur les aliments consommés habituellement... Pas de rats, d'insectes, d'écureuils ou de crapauds comme vu sur le marché :-(du moins On espère :-)