2015  - Thaïlande  Laos


Télécharger
Carnet de route Thaïlande - Laos
Récits et photos quotidiennes diffusées en temps réel...
Notre blog - G&GG.pdf
Document Adobe Acrobat 7.8 MB

Nos accompagnateurs...

Nos amis Robert & Corinne vont nous accompagner pour ce début de voyage... Nous prenons le même avion et passerons les premières 24 heures ensemble à Bangkok... Du coup c'est Coco, habituée de l'endroit, qui programmera ce court séjours en commun à Bangkok... Notre avion pour Chiang Rai étant déjà réservé, nos routes se sépareront dès le lendemain... 

Robert & Coco

Montée des prix...

Nous avions prévu de retrouver durant la seconde partie de notre voyage, nos amis Marie et Mathieu, accompagnés de notre fille Nina... La prise de décision tardive, conditionnée par la connaissance exacte de la période de congé de chacun, à fait monter le prix du vol pour Bangkok.... Soit des vols avec des escales interminables, soit des prix 50% plus cher que ce que nous avons pu obtenir... De plus, plus aucune place dans notre avion retour, car le but était également de prendre le meme vol pour notre retour en France... Petite déception quand même...

Du coup Nina, en réaction suite à ce choc émotionel à souhaité rentrer dans les ordres... 

Et Mathieu et Marie iront faire une retraite à Névache... Dur dur...

Ossature du voyage

Jour J - 18... Le départ approche et nous avons finalisé l'ossature de notre parcours avec les réservations des vols intérieurs... Pour l'instant pas de rendez vous programmés, et la sensation d'oublier quelques chose, dans le sens ou, habitué de l'organisation et de la planification, nous partons sans avoir réservé à l'avance quasi 90 % de notre séjour... Sur les conseils de prédécesseurs, mieux vaut trouver ou dormir sur place...

Nous verrons plus tard s'ils avaient raison. Le gros avantage à çà, c'est qu'effectivement, nous n'aurons pas la contrainte de quitter un endroit où nous nos sentirons bien, sous prétexte d'une réservation à suivre...

Nos points de rendez vous sont pour l'instant au nombre de 4 et correspondent aux billets d'avion déjà réservés... Soit Bangkok vers Chiang Rai le 23 janvier puis Udon Thani vers Phuket le 15 février, ensuite Sarat Thani vers Bangkok le 4 mars pour finir avec le Bangkok - Nice le 6 mars...

Pour rejoindre ces points stratégiques, tout est permis ... Bus, Tuk tuk, taxi, bateau, train etc...

 

Sur la carte les ellipses oranges représentent nos zones de prospection !!

Les bagages sont prêts

Newfeel
Newfeel

Bagages bouclés... Le gros 15kg ... Celui de Gégé et celui que je porterai... Le petit 7 kg... Le mien et celui que Gégé portera... Pas chercher a comprendre, c'est comme ça :-)

Bagages mixtes: roulettes ou sangles pour les porter en sac à dos ... Multiples poignées ... Nous verrons a l'usage s'ils résisteront...
Je suis assez content, nous sommes beaucoup moins chargés que l'année dernière... 
Newfeel chez Décathlon: 35 l et 60 l
Décollage demain 14h30...

Vol sans encombres

Épreuve obligée à tous voyages... Le trajet... Inévitable... Avec son lot de files d'attente, de mal aux jambes, d'appréhension d'avoir oublié quelque chose, de vessies  pleines, etc... 
Pour résumer nous sommes partis avec Corinne et Robert en covoiturage, avons laissé la voiture chez son cousin Fernand, qui nous a gentiment déposé à l'aéroport... Tous c'est enchaînés rapidement et normalement... Nous avons fait la première moitié du vol, tous les 4, jusqu'à Dubai, puis 3 heures d'escale un peu longue, pour ensuite être séparé pour la seconde partie du trajet... Nous étions premiers au départ, de surcroît dans un A380, mais dernier a l'arrivée, car Robert et Corinne, plus aguéris, ont su mieux détourner les files d'attente aux douanes...
Il est midi à Bangkok, nous sommes un peu cassés par le transport... Nous sautons dans un taxi, direction l'hôtel que Coco avait réservé, pour une bonne douche et une petite heure de récupération...
Robert et le cousin Fernand
Robert et le cousin Fernand
Deux joyeux lurons qui se partagent équitablement 196 kilos ... Deux beaux bébés :-)
Un départ sans regret côté météo... 
Lire la suite

Première journée à Bangkok

Hotel nouvo city, en bordure d'un quartier très animé et populaire : Khao San
Après la douche et un peu de repos, nous sommes allées arpenter les rues et passages commerçants de ce quartier populaire... Une petite restauration avec un panel de quelques fritures et boissons locales... Un massage reconstructeur pour les filles... A la tombée de la nuit nous retournons Pédibus a l'hôtel pour une petite pause avant notre sortie nocturne.
Beaucoup d'affluence, ambiance cosmopolite, quinquophonie de musiques et de bruit...
Excellent petit restau thaï....  repas aux fruits de mer, accompagné de 2 Chang de 60 centilitres... 
Il n'y avait pas plus petit :-)
Puis une spécialité Thaï, que nous a fait découvrir Robert, vendue depuis les cantines ambulantes ... Les rotees thaïlandais semblables en apparence et au goût de crêpes, repliées sur des rondelles de banane, dans la forme d'un carré, frits dans la margarine ou du beurre, puis arrosée avec du lait concentré... Un vrai péché
Puis retour à l'hôtel... Ça ira pour aujourd'hui... 

Chiang Rai


Après un petit déjeuner royal pris à l'hôtel, j'ai quasiment fait un repas complet, nous avons pris un taxi pour le deuxième aéroport de Bangkok, celui qui assure les vols domestiques... don Muang airport... Une traversée de Bangkok dans la grisaille de la pollution... 18 degrés dans le taxi, 31 degrés dehors... :-) Une séparation avec nos amis Robert et Corinne, qui eux, s'envole vers Chiang Mai :-(

Pour notre part nous nous envolons pour Chiang Rai, plus au nord, ou nous faisons étape pour 3 nuits... Il est 13h00 et nous avons un très bonne surprise en découvrant le lieu, nous sommes logés dans un bungalow très typique, dans un parc magnifique ... Naga Hill resort

Voir photos... 

Après nous être installés, nous partons avec notre beau scooter a la re-découverte de cette ville (dernier passage en 89)... Après avoir goûté quelques curiosités sur un marché typique, nous finissons la soirée au restaurant de l'hôtel où règne une atmosphère très Zen... Après vérification de la contenance d'une petite bouteille de Chang, elle est de 660 ml précisement ... Et 6 degrés quand même :-)...


Temples et Pagodes...

Journée découverte avec notre scooter... A la recherche du bon trajet pour accéder aux sites que nous avions décider d'aller voir... Pas évident quand les panneaux de signalisation ne sont même pas traduit en anglais... 
Petite surprise sympathique, tout en cherchant un site mentionné sur le guide, que nous n'avons finalement pas trouvé, nous sommes arrivés dans un temple un peu spécial puisque c'était une pagode chinoise avec nous supposons beaucoup de chinois et aucun européens (Ça c'est sur ) ... C'est dire si nous étions bien perdu :-)
Une pagode monumentale avec une statut divinatoire monumentale ...  Wat hyua pla kang
Fin de journée à la piscine de l'hôtel... Et fin de soirée à Chiang Rai, au Saturday Night Walking Street, un marché sans fin, puis bal populaire et une foire aux fleurs assez exceptionnelle... 
Nous avons mangé sur le marché, l'occasion de goûter quelques bizarretés ...
Sur les photos: le temple blanc... Wat Rong Khun... Jolie mais trop de monde:-(
Lire la suite

By by Chiang Rai

Pour notre dernier jour a Chiang-Rai nous optons pour la campagne, le long de la rive Nord de la Mae Nam Kok ... Nous faisons quelques haltes dans de beaux paysages, nous ne pouvons pas éviter les bouddhas, car ils sont même dans la nature... On n'a ainsi visité deux grottes, dont une gardée par un moine solitaire... Notre route finit sur un campement d'éléphant... Un superbe petit restau surplombant la rivière... Le top... Nous avons la terrasse pour nous alors que l'endroit est superbe, c'est bon, c'est copieux, la bière contient toujours 660 cl, c'est pas cher (pour nous) 9 € pour deux, nous sommes dimanche, il fait beau et le personnel est souriant... ??? 

Puis nous avons repris la route en cheminant de village en village... En fin d'après midi nous sommes allée voir la maison d'un artiste un peu déjanté et morbide... Thawan Duchanee... Bof ... Par contre le site est magnifique...

Retour à l'hôtel, puis marché du dimanche soir ou  se trouve une place remplie de tables et de chaises, autour desquels sont disposés de nombreuses cantines proposant d'innombrables spécialités. A l'extrémité une scène au succèdent spectacles de danse et musiciens...

Demain sera une journée moins intéressante, consacrée au Taxi, bus, frontière, visas, change, etc... Selon notre point de chute, il sera fort probable que je sois privé de réseau... Et le blog suspendu pour raison technique... 

Objectif: Vieng Phoukha Au Laos. 

Fini la vie de château :-)

Descente du Mékong vers Pakbeng

7h00, un taxi vient nous prendre pour nous déposer au poste Frontière... Passeports tamponnes  - Visas - exchange nous sommes au Laos vers 10 heures et la l'aventure commence...  

Un taxi collectif nous dépose à l'embarcadère pour Luang Prabang... Nous avions prévu un autre itinéraire moins fréquenté et dont le départ en bus se trouve a 8 km, exactement ce que nous venons de faire depuis la frontière ... Devant la complexité de la situation du à la communication,  je décide d'utiliser mon jocker, je téléphone à un contact ( Nith & Phon) qui m'a été donné par Christine G ( que je remercie au passage), et qui parle Français... Apres lui avoir expliqué le parcours que j'avais envisagé de faire, elle me le déconseille car l'accès à Luang Prabang par la rivière "Nam Ou" est compliquée suite à la construction d'un barrage... Bref pour faire simple nous décidons de rejoindre LP comme les autres touristes, sur un slow boat vétuste et bondé... 70 places et nous avions la place 93 et 94 ?

C'est donc au milieu des sacs à dos et a côté du moteur que nous descendons le Mékong jusqu'à Packben. 6h00 dans le bruit, la fumée... Nous voyons de beaux paysages au travers d'ouvertures que nous partageons avec nos voisins allemands.. 

Nous arrivons à Pakbeng ou nous avons la mission de trouver un hébergement... Chose faite , une GUESTHOUSE toute simple qui conviendra parfaitement... 

Demain nous ferons la deuxième étape jusqu'à LP,  soit 8 heures de navigation ... Nous avons intérêt à mieux négocier nos places sur le bateau... 

Ce soir nous mangeons en terrasse au dessus du Mékong... Mais comme il fait nuit noire ... :-) no comment....

Merci à tous pour vos nombreux messages et commentaires... 

Gege est au top, Apres 6h00 d'enfer... Bruit, fumée, inconfort... Ni mal a la tête, ni de mauvaise humeur... Incredible :-)

Moi, j'ai quand même pris un cachet avec ma première Beerlao 640ml...

Pour ceux qui veulent en lire plus...

Je profite du temps qui m'est donné, au fil du Mékong, pour m'étendre un peu... Même si Gégé trouve que mes résumés sont trop long:-) 

Exception faite aujourd'hui... 

Six jours que nous avons stoppé notre routine quotidienne... Il ne nous reste plus que 39 jours, que le temps passe :-)...

Petit à petit nous trouvons notre rythme ou plutôt nous nous adaptons au rythmes des Thaïlandais et Laotiens :-)

Aucunes notion de temps, de durée, ou de distance... On peut oublier la montre...

Pour l'instant du Laos ne n'avons vu que le Mékong... Il est beaucoup moins large que je me l'imaginais, pour l'avoir vu au Cambodge dans dans une autre proportion. Je dirais entre 60 et 100 mètres de large. Nous sommes à la saison sèche et on distingue facilement la hauteur d'eau quand il est à son niveau maximum... Il manque environ 3 a 4 mètres . L'eau est marron, on distingue le courant et rien ne flotte à la surface, pas le moindre bout de bois alors que nous traversons que des vallées boisées... Mystère ? Les rives sont une succession de gros rochers, parfois des éboulis, puis des langues de sable blanc... Telles des plages immaculées ... 

On se demande donc ou sont tous les immondices et morceaux de bois que peut charrier une rivière ? On se demande aussi pourquoi ces rocks imposants qui bordent parfois la rivière ne sont ils pas au milieu ou à fleur d'eau?  La nature est bien faite ou bien le pilote connaît les passages...

A bord règne une ambiance très sympa, très cosmopolite évidement... Beaucoup de jeunes, quelques voyageurs intemporels, deux musiciens, des enfants... Les gens font connaissance et circulent de place en place sur le bateau... 

Rien a voir avec la journée d'hier...

Je suis content, Gégé a fortement progressé en Anglais, à toutes les adresses elle répond du tac au tac: I don't Know... 

Ce qui coupe court à toute conversation ... Et ce qui ne m'aide pas des masses car ma principale frustration, c'est de ne pas tout comprendre .

A chaque fois que j'y suis confronté, je me dis qu'il faut vraiment que j'apprenne l'anglais... 

Difficile aussi de si retrouver dans leur monnaie... Le kip... J'en ai 1,5 millions dans mon porte monnaie, pourtant je n'ai changé que 200 euros... Tout ça décliné en huit billets de 500 à 100000 kips  trop grand pour rentrer dans un porte feuille... Entre les euros, les  USD (obligatoire pour les visas), les bahts thaïlandais et les Kips, il faut s'organiser... 

Je dois dire que je suis content du choix que nous avons fait au niveau des bagages...

Que ce soit le contenu et le contenant... 

Quand je vois certains voyageurs chargés comme des sherpas, je jubile :-)

Par contre les vêtements chauds que nous avions restreint nous servent actuellement tous les matins et tous les soirs... Les écarts de température sont assez importants et le Mékong apporte une certaine fraîcheur...

Voilà pour ces quelques détails sans grandes importances mais qui aident à recrée l'ambiance dans laquelle nous régnons :-)

Et pardon pour les fautes qui ont échappé à Gege après sa relecture et validation :-)

De Pakbeng à Luang Prabang...

Une panne générale d'Internet sur Luang Prabang m'oblige à différer cet article...

Après l'overdose de décibels, une nuit réparatrice dans un silence absolu... Quel contraste... Ce petit village perché sur les berges escarpées, qui vit principalement du transit des touristes et voyageurs, assez animé du fait du nombre de bars et de restaurants, semble s'être mis en position Off a 22h00 - Il faut dire que c'est la première nuit comme ça... A Chiang Rai c'est un bruit de fond permanent composé de hurlement de chiens, de cocoricos, de chants d'oiseaux nocturnes et autres bestioles qui nous auront "bercé"

Breakfast et descente a l'embarcadère avec la ferme intention de changer notre statut de passager de cale moteur ... 

A ma grande surprise, et relativement facilement on m'écrit sur mon ticket un nom et un numéro de bateau... Du coup, grâce à ce sésame, on embarque sur un bateau à la forme identique, mais sans comparaison au niveau confort... On doit déjà se déchausser pour monter à bord... Bon signe... Et là, du bois vernis partout, des coussins, une table pour 4... Nous sommes surclassés pour cette croisière de 8h00 qui nous amène à Luang Prabang... On ne cherche pas a comprendre et on profite a 100% des paysages qui défilent ...

En préparant ce voyage j'avais voulu zapper cette étape en contournant par le nord du Laos, car je voulais éviter les files de touristes, je dois dire que même si c'est fréquenté, on est bien loin de se que l'on peut voir sur la côte d'azur... 

Aucune comparaison avec les norias de touristes qui vont visiter Porquerolles et les quelques touristes voyageurs qui embarque pour environ 14h00 de trajet dur ce fleuve... (environ 250 km) Me voilà plutôt rassurer, j'imaginais bien pire...

Nous arrivons vers 16h00 a un pseudo embarcadère bien loin aussi de ce que j'imaginais pour une ville aussi "touristique"...

10 km en Tuktuk jusqu'à la Guesthouse située en plein centre ... Accueil et civilités, douche et première découverte de cette ville... Nous sentons effectivement que nous allons nous y plaire,  pour fêter ça nous nous sommes offert une excellente fondue Laotienne Sin daat... 

Des voisins de table Laotiens nous on aidé dans cette tâche...nous étions devant beaucoup de légumes et de viandes, de poissons de compositions parfois bizarres et inconnues, mais au final un petit festin amusant et enrichissant sur les aliments consommés habituellement... Pas de rats, d'insectes, d'écureuils ou de crapauds comme vu sur le marché :-(du moins On espère :-)

A la découverte de Luang Prabang

Pour prendre nos marques nous choisissons pour commencer une incursion dans la ville et la vielle ville avec un parcours Pédibus qui sillonne entres marchés, expositions, sanctuaires, vat, musée du Palais Royal, berges du Mékong, berges de la Nam Khan, puis pause déjeuner au Dyen Sabai... Une des meilleures adresses de Luang Prabang (parait-il ?) pour sa cuisine Laotienne. On a ainsi pu goûter à d'autres saveurs du pays telles que les algues du Mékong frites... Celles là même que nous avons pu voir dans les eaux opaques du Mékong.... Même Gégé a trouvé ça très bon... Je crois qu'elle s'est mise en mode ZEN :-) excellent effectivement.

Confortablement installés dans des pavillons en bambous, et dans une végétation luxuriante, c'est d'ici même que j'écris ces quelques lignes ...

Nous avons continué notre circuit découverte et faisons une halte dans un jardin branché, Utopia,   un endroit très, très, tres Zen, ou l'on consomme allongé, dans un très beau jardin en terrasse au dessus du Nam Khan, et ou l'on vous sert cocktails , ou narguilés... Décoration surréaliste, avec des bombes plantées dans le sol et des veilles motos accrochées aux poteaux du patio... Musiques Anglo-saxonnes... 

Petite pause donc dans cet endroit très décontracté pour se désaltérer avec les jeunes routards qui semblent bien connaître cette adresse ... puis direction hôtel... Douche... Massage traditionnel Laotien pour se requinquer... Virée nocturne et dodo :-)

Parc forestier de Tat Kuang Si

Escapade à une trentaine de kilomètres de Luang Prabang, pour une petite randonnée au milieu d'un magnifique parc forestier, et d'extraordinaires chutes d'eau... Pour l'occasion nous avons loué un scooter pour deux jours afin de visiter à notre rythme les curiosités alentours...

Chemin faisant nous nous arrêtons aussi dans les villages pour quelques photos... 

La route est tranquille et pas trop mauvaise, seuls quelques Tuk Tuk ou mini-bus prennent cette route pour déposer les touristes à l'entrée du parc... Les gens des villages se déplacent pour la plupart en scooter... 

Arrivées sur le site, nous découvrons une beauté naturelle exceptionnelle, les photos parlent d'elles mêmes ... 

A cette heure de la matinée, l'air était encore un peu frisquet, et pour la baignade je me suis dégonflé :-)...  Nous avons fait un petit circuit en contournant la cascade ... Premier trekking et je dois dire que Gégé a assuré :-)

En repassant l'après midi, plus de monde, des jeunes qui plongeaient et nageaient dans ce décor de cinéma... 

Tadthong et Tad Sae Waterfall - Sud LP

Découverte des environs Sud de Luang Prabang, un peu au hasard, et le hasard a bien fait les choses car nous avons pu faire un très beau circuit dans une forêt primaire, à 3 km de la route par une piste, un très bel endroit, nommé Tadthong, avec un sentier balisé menant à deux cascades... Les cascades étaient quasi sèches car nous sommes à la fin de la saison sèche, et seule la cascade de Kuang Si (article précédent) coule toute l'année... C'est aussi l'une de ses particularités...

Le sentier bâti avec des dalles vieillies avec le temps, qui pénètre dans une forêt dense, avec des arbres gigantesques, des lianes énormes, des chants d'oiseaux, nous avions l'impression durant ce temps, d'être les aventuriers de l'arche perdu :-)

Et cerise sur le gâteau, nous étions seuls... 

Une maison au départ du sentier, faisant office de buvette, nous a permis de nous désaltérer ... En compagnie d'une charmante araignée... Je croyait qu'elle était fausse ... Ben non :-(...

Plus loin nous avons fait une autre petite excursion sur le site de Tat Sae... Plus touristique, avec un camp d'éléphants... 

Le trajet sur la rivière pour accéder au site était sympa, nous avons profité de l'endroit pour déjeuné dans un bungalow individuel surplombant la rivière... 

Nous reprenons la route et tentons de faire une boucle pour revenir sur Luang Prabang... Route défoncée, moitié en travaux, de temps en temps ça devient de la piste, à chaque croisement de véhicule nous bouffons de la poussière grave :-)

Nous traversons des villages très pauvres, puis nous arrivons à la rivière...

Nous visitons encore un autre camp d'éléphants, il y en a beaucoup dans cette région...  

Nous observons également la technique de quelques pêcheurs puis rentrons a l'hôtel afin d'être à l'heure pour le massage :-)...

Aux alentours de Luang Prabang

La journee commence tôt afin de pouvoir observer le rituel journalier des moines Bouddhistes (cérémonie du Tak bat) qui inlassablement défilent tous les matins, bien avant l'aube, afin de collecter les aumônes ... 

Ce rituel est un peu particulier à Luang Prabang vu la concentration exceptionnelle de temples dans la ville... 

Grâce à notre scooter nous avons pu nous éloigner du centre et voir quelques processions proches des temples et plus authentiques que celles des artères principales remplies de touristes, déposés là, certainement par les tours opérateurs, tous fournis en offrandes et appareil photos autour du cou, ces bouddhistes improvisés rendent la scène très artificielle et surtout très pathétique... Comme s'il assistaient à un spectacle, sans discrétion aucune, nous avons trouvé ça assez irrespectueux pour ces moines... :-(

Petit déjeuner à la Guesthouse, et nous chevauchons notre Honda 100cc automatique pour aller aujourd'hui aux grottes de Pack Ou à 35 km vers l'Est...

Chemin faisant, sur la piste qui mène au grottes, nous faisons un stop dans un village Lao Lao, Bang Xang Hay, dont les spécialités sont le tissage et la distillerie... Les métiers à tisser très basiques fonctionnent dans toutes les échoppes et les étoles sont très belles, premiers achats... Concernant l'alcool, c'est assez spécial, ils aiment bien faire mariner dans leur eau de vie quelques horreurs. Dans les bonbonnes on peut voir d'énormes scolopendres, scorpions, petits serpents voir même des pattes d'ours... :-(

Le paysage est plus montagneux, on distingue les fameuses formations karstiques qui caractérisent le nord du Laos... Dommage que la lumière ne soit pas belle, un voile brumeux stagne au dessus du Mékong...

Arrivée en bout de piste un batelier nous fait traverser le Mékong pour rejoindre les deux grottes, ou là nous retrouvons nos touristes, eux, venus par le fleuve... 

Sans trop d'intérêt, hormis les 3000 bouddhas de toutes tailles qui décorent la cavité

Nous retournons au calme sur l'autre rive, mangeons dans un restau surplombant le fleuve, puis rebroussons notre route ...

Content quand même que le scooter est bien marché, pas de crevaisons aussi, on en a vu pas mal, vu l'état des routes, moitié goudron moitié piste...

Retour à l'hôtel pour une bonne douche, puis direction Dyen Sabaï, pour une pause Smoothies 

Et une bonne connexion internet pour joindre notre fille 😊

Merci à tous pour vos commentaires, messages et photos dédicacées...

A l'intention de Mathieu, cette année pas de confusion pour dire bonjour: Sabadee 

Salamalikra c'est terminé :-)... Gégé

Dernière journée à Luang Prabang

Pour cette ultime journée, nous choisissons la visite du Palais Royal en début de matinée...

Le palais n'est pas très grand comparé à celui de Phnom Penh et sans commune mesure avec celui de Bangkok qui lui même est sans comparaison possible avec celui de Versailles... 

Celui ci est beaucoup plus modeste, néanmoins la salle du couronnement était magnifique, mais les photos interdites, donc pas d'images :-(

Ensuite nous enchaînons un passage via le Bac sur l'autre rive du Mékong... 

Quelques Vat en bordure du fleuve, aucunes routes asphaltées, un village de potiers a 3 km de l'embarcadère, puis un circuit dans les villages reculés... Circuit qui aurait du nous faire faire une boucle, mais comme il n'y a aucune signalisation, et que les villageois ne comprennent pas l'anglais, nous nous sommes perdus et au bout de 90 min de piste nous décidâmes de rebrousser chemin... 

Nous avons traversé des villages très isolés, très pauvres... Nous avons mangé beaucoup de poussière... Sur ce versant pas de restaurants, pas de touristes non plus, pas plus loin que le village de potiers en tous cas...  

La lumière n'était pas au rendez vous, entre ce voile de brume, et cette poussière, l'ambiance n'était pas favorable aux photos :-(

Retour sur Luang Prabang, dépoussiérage et douche obligatoire... Un massage réparateur encore différent des précédents 

(chaque établissements pratiquent un peu différemment... )

Lavage et restitution du scoot... Quelques petits achats, restau, hôtel et Blog... Pendant que Gégé s'endort avec TV5 monde :-)

Demain sera une journée Off consacré au trajet pour aller à la Phonsavan... 5 h annoncé en mini Bus :-(...

Petit mémo de bonnes adresses...

Lire la suite

De Luang Prabang à Phonsavan

Départ 8h30 de l'hôtel en Tuk Tuk, tournée des Guesthouses pour remplir le Tuk Tuk ( 9 à l'arrière plus les sacs, je pense que sans le chauffeur, la roue avant ne touchait pas le sol...

Nous arrivons à la station de bus, et là 45 min de confusions, d'incompréhension, pour remplir notre mini bus de 12 personnes... Ce qu'on appelle mini bus ou mini van, c'est comme un combi Wolkswagen, et nous sommes rentré à 13 en partance pour Phonsavan par une route qui cumule les défauts: ornières, virages, étroitesse, précipices ... Et à peine parti, j'ai déjà envie de pisser... Depuis que je bois du thé le matin je comprend mieux Nathalie P. et Marie L. :)... 

Au bout de 2 heures, 18 dépassements de camions en côte et dans les virages, un dvd en boucle de musiques de variétés Laotiennes un peu haut en décibels, nous faisons un arrêt Pipi et casse croûte, au niveau d'un col que je suppose assez haut vu le temps que l'on a mis pour le gravir... 

Je n'ai jamais pissé aussi longtemps:-)

Reprise du trajet... Je confirme que le nord du Laos est constitué que de montagnes, nous traversons quelques village en bord de route, habitations de fortune alignées parce que construites entre le précipice et la route, ou la route et la falaise ... Au choix....C'est assez similaire au Cambodge, des habitants vivant que de l'auto-subsistance... La situation de 75% des Laotiens :-(

Pour l'instant nous n'avons écrasé qu'un poulet, une chance avec tous ces enfants qui jouent sur la route... 

Nous sommes fourbus, un peu tordus et las de ce trajet inconfortable, mais comparé à ce que nous observons, il serait vraiment indécent de se plaindre 

Après 6h00 de route et une deuxième volaille écrasée nous arrivons à Phonsavan... Une ville reconstruite après la guerre et sans aucun charme... 

Nous sommes toujours dans le nord du Laos a une altitude de 1100m

C'est une ville étape pour ceux comme nous qui veulont voire les environs et notamment la plaine des jarres... Ou encore ceux qui veulent aller ou ceux qui arrivent du Vietnam.

Nous prenons une chambre au "white Orchidée Guesthouses " recommandé par le Lonely Planet, puis nous allons à la découverte du centre, louer une moto pour les deux jours à venir, et boire une bière au Craters bar, car j'ai tellement uriné que j'en suis déshydraté :-)... 

Ici il est tombé la plus grosse densité de bombes au monde durant la guerre de Vietnam...

Le sol recèle toujours 10 millions de bombes...

Les carcasses des bombes à fragmentation, qui ne présente aucuns dangers, servent d'éléments architecturaux...

Ce soir nous nous coucherons de bonne heure... A Luang Prabang il était de bon ton de ne pas aller au restaurant après 20h00, ici c'est 19h00, on peut manger à toutes heures mais dès 17h00 les restaurants s'activent... 

Heureusement que nous avons TV5 monde pour veiller un peu :-)

Tuk Tuk Laotiens

Tuk Tuk du Laos...
Tuk Tuk du Laos...
Pour rebondir sur le commentaire de Guy (que je remercie pour son assiduité) sur le moyen de transport local, il y a bien évidemment le célèbre Tuk Tuk comme moyen de deplacement principal et pour de courts trajets... Tuk Tuk différent quand même de ceux du Cambodge et de la Thaïlande...
On peut monter à 8, il est surélevé a l'avant, déjà prêt pour cabrer au démarrage :-)
Ensuite pour les longs trajets on a le choix entre mini bus et bus... Le mini bus est plus rapide, c'est un gros monospace de 12 ou 15 places, assez récent. Il ne s'arrête pas et roule un peu plus vite, les bus eux non rien a voir avec nos cars d'excursion, loin de là... Il sont généralement de conception plutôt ancienne... 

La plaine des jarres

Hier soir nous avons mangé dans un restau très sympa et très bon, le Bamboozle, rempli de laotiens et d'occidentaux . 

Comme il n'y avait plus de tables disponibles, un couple Franco-Suedois, nous a gentiment proposer de partager leur table... Du coup nous avons fait connaissance et sympathisé... 

Ils ont un fils qui vit au Laos et nous avons pas mal bavardé...

Une bonne nuit sur un bon matelas, ce matin nous revoilà en forme pour prospecter la région. Tout d'abord, location d'une moto chinoise ,moitié routière, moitié tout terrain, une Zongshen 125, et direction la plaine des jarres... 

Plusieurs sites, mais nous décidons de faire que le site principal sur lequel on peut déjà voir plus de 300 jarres en pierre, très anciennes et d'origine inconnue, éparpillées sur des centaines de kilomètres carrés autour de Phonsavan 

Ensuite on a enchainé d'autres visites, jusqu'à Muang Khoun qui fut l'ancienne capitale de la région... Après quelques Stupas recouverts d'herbes (empilement de pierres au cœur duquel est enfermé une relique du Bouddha) et quelques Bouddhas, nous nous arrêtons  dans un pseudo restaurant ou on nous a servit d'office une soupe locale... 

Beaucoup de rizières étagées en bordure de route, mais la saison sèche ne profite pas au paysages... Les villages comme le paysage sont dans des tons marron beiges... Il nous faut imaginer ces paysages en vert lumineux, lorsque les rizières sont abondemment irriguées.

L'après midi fut moins bénéfique, le plan sommaire et les indications sur nous avions ne nous ont pas permis de trouver les sites que nous recherchions... Un peu fatiguées nous abandonnons la recherche pour un retour anticipé à l'hôtel, une bonne douche et une bonne bière dans un café Free Wifi pour préparer l'article d'aujourd'hui... 

Autour de Phonsavan

Je ne sais pas si c'est l'omelette ou les frites un peu crues, mais une chose est sur, j'ai attrapé la tourista :-(  

Appeler ça comme vous voudrez: complainte de l’été - course du touriste  - course du voyageur - danse aztèque - kaboulite  - Travelers' diarrhea" 

y'en a pour tout le monde :-)

Toujours est-il que c'est emmerd.... La dernière fois, c'était au Maroc (Jean et Anne Lau s'en souviennent certaonement)

Du coup aujourd'hui nous avons rodé que le matin, dans des paysages de campagne et de montagne... Il est vrai que la sécheresse ne se prête pas aux photos :-(

Nous avons passé du temps a cherché les lieux que l'on nous avait recommandé, en cause aucune cartographie, (juste un plan mal dessiné et sans cohérence d'échelle), compteur kilométrique en panne,  aucunes signalisations ou alors en Laotien sans traduction anglaise, quelques bornes en Laotien, pas de nom ou de numéro de route... Les indications que nous essayons d'obtenir auprès des populations sont inexploitables... Bref il nous arrive de passer six fois au même endroit, de tourner de virer, comme on dit, avant d'arriver au but... Quand on y arrive :-)

Nous n'avons rien vu de transcendant, la plaine des jarres est vraiment le seul intérêt autour de Phonsavan, sauf peut être après la saison des pluies, ou les paysages doivent prendre une autre dimension

Nous revenons donc vers 13h00 sur Phonsavan pour manger ( du moins Gégé qui assure plus que moi ), passage à la diète obligatoire, puis nous décidons de rendre la moto et de se reposer, (surtout moi), préparer notre prochaine étape de Veng Vieng pour normalement 5 nuits...

Ce que j'appréhende c'est le trajet en bus de demain... Je vais apprendre par cœur la formule en anglais qui va me permettre de stopper le car en cas d'urgence :-) 

Aujourd'hui nous sommes le 4 février , ça fait 15 jours que nous sommes partis et c'est l'anniversaire de Marie L. que nous embrassons très fort😘😘

A retenir sur Phonsavan

Nous retiendrons et recommandons que deux adresses sur Phonsavan: le restaurant "le Bamboozle !"... Ambiance sympa, animé, bon menu, accueil et service sympa... Tenu par un occidental. Mieux vaut réservé...

LAO-FALANG Rent a motorbike

Tenu par un sympathique italien qui parle Français également... Il devrait juste refaire la carte de la région qu'il a dessiné et qui prête un peu à confusion 😟 

Son beau frère et sa femme laotiens tiennent le restaurant du même nom (pas testé) ils s'occupent également des réservations pour les bus et les circuits organisés... Il est situé à côté du GH White Orchid... 

Phonsavan est une ville sans charme et nous sommes content de bouger... Sans la plaine des jarres, il y aurait que très peu de visiteurs ... Surtout en saison sèche... 

Voilà pour notre dernier soir, nous retournons au Bamboozles, si joint mon repas de ce soir😩

Diète oblige... Pas de beerlao ce soir 😪

Phonsavan à Vang Vieng

Départ en Mini Bus plus local, celui qui s'arrête assez souvent soit pour charger ou décharger personnes ou marchandises. Nous sommes les seuls occidentaux dans ce bus, une musique traditionnelle grésille à travers les haut parleurs, nous traversons de très beaux paysages de montagnes, avec toujours cette brume sur les sommets... Un laotien nous propose gentiment deux sacs en plastique au cas où ! Cela laissait présager un trajet agité 😟 ou après chaque virage se trouve un tournant !
Ce que nous avons le plus de mal à supporter, ce ne sont pas les virages, mais les passagers qui jettent par la fenêtre bouteilles vides, papiers plastiques 😠
Le bord des routes est balisé par ces immondices... Dommage
Au fur et à mesure que l'on se rapproche de Vang Vieng, le paysage s'embellit, nous retrouvons les clichés que nous avions pu voir sur internet en préparant ce voyage. 
A défaut de pause pour les points de vue, nous nous contentons du paysage qui défile sous nos yeux... J'essaie malgré tout de prendre quelques photos au travers des vitres, mais difficile de viser entre les câbles électriques qui borde la route numéro 7
Notre trajet aura duré 6 heures... Il faut savoir qu'à la saison des pluies le trajet dure environ 15 heures 
Arrivée à Vieng Veng, changement d'ambiance, beaucoup d'occidentaux, beaucoup de jeunes car  beaucoup d'activités plein air de proposées: Canoé kayak - Escalade - Spéléologie - VTT - Moto TT - Quad - Buggy - Ballon dirigeable - Rafting et j'en passe... Par conséquent beaucoup de bar et de restaurant... 
Nous prenons un Tuk Tuk de la gare routière vers une GH: Chez Mango... Tenu par un français a 15mn a pied du centre, de l'autre côté de la rivière, au calme et face aux superbes montagnes. Nous obtenons le dernier bungalow avec SdB, sommaire mais très propre et dans un jardin fleuri, inspirant le repos et la tranquillité... Nous serons bien mieux là qu'à Phonsavan :-)
Petit tour à pied dans la ville pour prendre quelques repères, demain nous louerons une moto et déciderons du programme... 


Découverte de Vang Vieng

Un réveil au chant du coq, bien avant le lever du jour, ces volailles n'ont pas toujours de bon sens, et celui là a commencé à chanter vers 5 heures du mat, à deux pas de notre bungalow 😠

(Photos du bungalow ci-dessous)

Bref, je profite donc du temps supplémentaire qui m'est donné pour aller choisir un scooter avant le petit déjeuner à la Guesthouse... Moment previliegé où nous pouvons conversé avec notre hôte Noé, et avec qui nous ébauchons le programme de ce séjour de 4 jours a Vang Vieng... 

Aujourd'hui découverte vers l'est avec notre nouveau scooter Yamaha Off Road 125 monté avec des pneus TT 👍😄

Montagne, forêt, cascade, petits villages Hmong, mais pas de soleil au RdV et toujours cet éclairage un peu voilé qui n'est pas propice aux photos

Casse croûte au bord de la Nam Song, et comme nous avions encore du temps devant nous, nous décidâmes d'aller voir en éclaireur l'hébergement de notre prochaine étape, au bord du lac Ang Nam Ngum, à 25 km vers le sud. 

L'endroit n'a pas été évident à trouvé, mais nous étions conforté dans notre choix et avons réservé pour lundi prochain... 

Retour au GH, douche obligatoire, puis tour en ville pour réserver une activité pour demain...

Concernant la tourista, tout est revenu dans l'ordre grâce au bon soin de Gégé et de la profusion de riz de toutes sortes :-)

Nous profitons aussi de cet article pour souhaiter un happy birdsday notre BOF Erick L.

Suite...

Journée activités avec ce matin ballade en moto côté Est de Vang Vieng, cet après midi canoë sur la Nam Song et une ballade en montgolfière, au couché du soleil...

Nous choisissons des activités softs, car ici, pour les jeunes où les sportifs, il y a de quoi s'occuper... 

Il y a également une grosse quantité de grottes a visiter, souvent avec des lacs sous terrain ou l'on peut se baigner... Nous verrons ça demain...

C'est aussi le paradis des grimpeurs, ces fameuses montagnes karstiques offrent un terrain de jeu immense... 

Mais aussi le paradis des teufers, en descendant la rivière, on a pu voir se succéder des bars avec des bungalows surplombants la riviere, où se prélassent une faune cosmopolite en Zen attitude, bouteilles de bière où cocktail à la main, sur fond de musiques occidentales assez fortes... D'autres se laissent descendre durant 3 heures environ, sur de grosses chambres à air, (Le tubing) la bouteille de bière, ou autre cocktail à base de Lao Lao (alcool de riz) coincée entre les cuisses. La plupart cuvent tout en suivant le cours de la rivière jusqu'à Vang Vieng... 

Mais ce ne sont là que les restes d'une époque où Vang Vieng était bien pire...

La ballade en montgolfière fut le top de cette journée, 45 mn à dériver au dessus de Vang de Vieng, en rase motte, en altitude... Moment exceptionnel 👍👌

Journée bien remplie :-)

Nous n'oublions pas notre "vieil" ami Juju R. pour lui faire une bise à l'occasion de son anniversaire.

PS: Nous n'avons pas de WIFI au GH, donc communications impossibles 😟

C'est du restau que je publie les articles... (Ce soir Porc Ribs et fries shrims) 😊

Bises à tous et encore merci pour tous vos messages...

G&GG 

Dernier jour à Vang Vieng

Parcours plus long pour aujourd'hui, du coup nous avons troqué notre scooter contre une moto TT... Bien nous en a pris car on a mieux encaissé les 48 km de piste caillouteuse 😓

Rien de bien original, toujours de belles montagnes, des grottes a visiter tous les kilomètres... J'en ai fait une avec 2 enfants comme guide... Gégé a préféré jouer la prudence en m'attendant à l'entrée de la grotte... 

On n'est très loin des normes de sécurité que l'on connaît... 

Tout c'est bien passé, la grotte est très belle, ça manquait d'éclairage certe, une frontale chacun :-)... Bref, je me suis levé l'envie d'en visiter d'autres... 

Un passage au Blue Lagon, endroit populaire on les habitants de Vang Vieng et les touristes viennent se baigner et se détendre ... Une piscine naturelle au pied de la montagne avec beaucoup de monde, des échoppes pour déjeuner... 

Nous choisissons plutôt un restau paumé, en bordure de piste, qui faisait office d'association, et où l'on a rencontré pas mal d'étudiants Français en stage pour leurs études de commerce. On a ainsi pu bavarder... Bien mangé et un peu pénéqué...

L'après midi nous faisons la visite d'une belle grotte aménagée, au sommet d'un escalier sans fin... Petite séquence cardio pour Gégé... Nous avons également arpenter un marché Hmong, non loin de là, dans lequel on a pu voir encore plein de choses bizarres, telles que des petites bébêtes...😕

Retour à Vang Vieng... Coup de fatigue, on prend l'option jus de fruits et Pan Cake, dans un des bars branchés où tu t'allonges pour consommer 

😊, et ainsi prendre le temps de relever nos messages, rédiger cet article, et échafauder la suite de notre séjour., assisté au passage des 3 montgolfières au coucher du soleil.🌄

Au bord du lac Nam Numg

Petit changement de décors, nous nous déplaçons 25 km plus au sud, sur les bords d'un grand lac: Ang Nam Gnum

Avant de quitter la ville nous nous acquittons de quelques taches administratives, un dernier jus au dessus de la rivière et notre dernier repas au Lotus, petit restau qui aura été notre cantine du midi... 

Quelques "au revoir" et nous voilà à 14h00, sur le bord de la nationale, sous un soleil de plomb, à attendre le premier taxi collectif (sawngthaew), en direction de Ventiane, et pouvant nous déposer au village "Tha Heua".

Huit minutes à peine et c'est un mini van qui nous embarque... La chance est avec nous :-)

Il nous dépose dans le village... Du village au resort une piste de 800 mètres et bien que nous ayons vu l'endroit pour y être passé en scooter il y quatre jours, nous sommes enchantés par la beauté de l'environnement et l'accueil en général... 

Ce séjour s'annonce sous de bons hospices  😊

De beaux bungalows en bois, beaucoup d'animaux recueillis des braconneurs. (Singes, oiseaux, chats léopard... )

De notre terrasse nous nous délectons du coucher du soleil sur le lac...

Nous mangeons sous la paillote du resort, et concoctons pour demain, avec Christophe (le patron) une croisière locale sur le lac...

Découverte du lac Nam Numg

Nous pensions qu'il fallait attendre notre séjour dans le sud de la Thaïlande pour pouvoir mettre les pieds en éventail, confortablement allongé, dans un environnement paradisiaque... Bien non, notre étape au "Nirvâna Resort" nous incite à la flemmardise 😊

Notre hôte Christophe est un personnage très chaleureux, avec une belle expérience de l'Asie, qu'il partage sans modération...

Vers 9h00 un pêcheur sur sa pirogue instable est passé nous prendre pour découvrir une petite partie de ce lac immense. (Ang Nam Numg)

Nous avons navigué entre les centaines d'îlots, dans un labyrinthe infini, sans croiser âmes qui vivent si ce n'est quelques buffles et quelques pêcheurs...

Nous revenons manger à la paillote du Nirvâna et sympathisons avec Christophe et d'autres routards de passage, si bien qu'il nous propose de l'accompagner pour aller nourrir ses singes sur une île voisine, ainsi que d'aller visiter le village des pêcheurs... Avec le bateau qu'il s'est fabriqué. (Le taud pour le soleil est très efficace) 👍

Bref une journée très reposante et enrichissante ponctuée de surcroît par une très belle surprise, nos amis "Mimi & Mimine" qui viendront nous retrouver en Thaïlande 👍 🍺🍺 😊

PS: Pour Félix... nous avons rencontré le King des dreadlocks : Guillaume 

Autour du lac Nam Numg

J'ajoute à l'article d'hier la très agréable soirée que nous a proposé notre hôte Christophe: d'aller manger dans le meilleurs restaurant de poisson du village ? Nous n'avons pas hésité une seconde :-)

Il nous a donc emmené dans ce restaurant Lao ou nous n'aurions jamais osé rentrer... Ici personne ne parle anglais et aucunes traductions sur la carte des menus... Christophe nous a fait l'interprète et nous avons pu manger du poisson chat, une partie bouillie dans une soupe locale et l'autre frite...  Très fin et goûteux , pas d'arêtes, nous avions quelques aprioris sur le poisson d'eau douce, mais là nous étions conquis :-)

Une table voisine de vietnamiens, amusés de voir des occidentaux, sont venus nous proposer un verre d'alcool de riz à boire Cul Sec... (Même Gégé n'a pas été épargnée) et nous ont secoué les mains avant de s'en aller en rigolant... Ça restera pour nous une soirée mémorable :-)

Une petite folie tout de même... La table la plus chère depuis que nous sommes au Laos, justifiée par le prix du poisson. Produit de luxe pour les Laotiens: 

70000 kips par personne (env 7 euros)... 😊

Aujourd'hui nous partons vers 10h00 pour un circuit qui nous amène au bout de 40 km de route et de piste à un petit village de pêcheur Hmong... La piste surplombe le lac et le paysage est magnifique... Dans ce village au bout du monde, dans la quiétude la plus totale, nous avons pu faire encore quelques belles photos... 

Un petit restaurant sur pilotis, en bord de route, nous a agréablement surpris par ses très bons plats locaux... Nous aurons rencontré aucuns occidentaux aujourd'hui...

Retour vers 15h00, nous faisons le tour de Ban Tha Heua et flânons autour des étalages de poissons frais, et de poissons séchés...

Ici c'est le village le plus réputé du Laos pour son poisson issu du lac... De nombreux Laotiens font des kilomètres pour venir à Tha Heua acheter ou manger du poisson.

Nous passons notre dernière soirée à la paillote du resort en compagnie d'un invité plutôt original... Gemmologue de réputation internationale , un monsieur charismatique avec un parcours atypique, un personnage sympathique et intarissable ... Nous avons ainsi veillé dans la douceur de la nuit... (M. pascal Entremont)

Direction Ventiane

Aujourd'hui journée Off avec déplacement vers la capitale... 

On s'est un peu prélassés ce matin, on a rassemblé nos affaires, cogité sur le programme à venir.... Nous avons également été nourrir les singes sur l'île, avec le bateau très spécial de Christophe :-), on peut voir sur les photos également l'un des deux chat-léopard qu'il a recueilli... Puis nous avons mangé à la paillote un savoureux Làap... (L'un des plats les plus courants, une salade composée d'un hachis de viande, volaille ou poisson, jus de citron vert, riz gluant grillé et pilé, feuilles de menthe et de piments)

Quelques adieux et nous revoilà sur le bord de la route poussiéreuse, dans la chaleur, à attendre un hypothétique bus qui veuille bien nous transporter à Ventiane...  

On aura finalement attendu 1h30 qu'un mini van local s'arrête pour nous proposer 2 places pour Ventiane...

Étonnement nous n'avons même pas trouvé le temps long, on ne c'est ni inquiétés ni impatientés, preuve que l'on s'est adaptés au rythme Laotien 😊

3h30 pour atteindre Ventiane... La route est relativement bonne comparé aux autres... 

23 eme jour, mathématiquement nous avons basculé, et nous nous disions que si l'on avait dû reprendre l'avion retour aujourd'hui, le voyage nous aurait semblé court 😊

Arrivé à la capitale, on trouve un hôtel au centre et nous faisons un tour by night avant de choisir un restaurant français, histoire de ne pas perdre le palais... (Bien que j'ai choisi le civet de buffle) 😊... Excellente cuisine digne d'un chef, l'occasion pour nous de marquer la moitié de notre voyage...🍸🍸

Beaucoup d'enseignes Françaises, de bars a vins, de restaurants gastronomiques, parfumeries, etc... On se sens moins dépaysé, assez étonnant, on ne s'attendait pas à ça ! 

Ventiane était en fait un ancien comptoir commercial français... Ça a laissé des traces ...

Nous souhaitons un bon anniversaire à Philippe F. qui rentre au club des quinqua ainsi qu'à Cisco qui va bientôt en sortir 😊

Dernier jour au Laos

Après le petit déjeuner dans le jardin de l'hôtel, nous optons pour le vélo comme moyen de visiter Ventiane ... Après 3 temples, un marché gigantesque et 2 musées, nous ramenons les vélos et recherchons un petit resto ... Le temps est maussade, le Mékong est très bas, il y a même quelques gouttes de pluie, la ville est assez tristounette le jour, alors que le soir, avec les éclairages, les marchés de nuit et tout ce monde qui s'agite et d'autres qui déambulent, l'ambiance n'est pas la même . 

Un peu de shopping l'après midi afin de dépenser nos derniers kips... 

Nous sommes contents de partir demain pour la Thaïlande et de nous rapprocher de la mer et des plages...

Comme il est précisé sur les guides, il n'y a pas trop d'intérêt à s'attarder à Ventiane

On retiendra deux Restos, le Kitchen Lao, et le coq en cage ou nous avons bien mangé, cela dit c'est vrai qu'à Ventiane il y a beaucoup de bons restaurants

Un bon anniversaire à Maud, on compte sur Terry et Nina pour te transmettre nos bises😘😘

PS: Je pense que les normes en matière d'électricité sont un peu différentes des notres 😊

Nong Khai - Thaïlande

Ce matin passage en bus de la frontière laos-thailande... Un saut de puce qui nous emmène à Nong Khai, juste de l'autre côté du Mékong...

Les formalités douanières sont plus longues que le trajet 😕

Nous trouvons rapidement une sympathique Guesthouse en bordure du Mékong... Après y avoir mangé, nous partons en Tuktuk visité la curiosité des environs: le parc des sculptures de Sala Kaew Ku. Un site insolite réalisé par un yogi prêtre chaman Laotien 😊

Retour en ville et promenade sur l'esplanade qui borde le Mékong, avec la Saint Valentin c'est la fête et des fleurs un peu partout... 

Nous en profitons pour arpenter le marché couvert et quotidien de Tha Sadet, parallèle au fleuve. C'est désormais confirmé,il n'existe pas de petits marchés en Asie, il doit y avoir une loi qui interdit les marchés de moins d'un kilomètre 😕 ou alors je comprend pas !?

C'est peut être pour ça aussi qu'ils proposent régulièrement des foot massages... 

Alors que nous cherchons toujours la sortie de ce marché, le Nong Khai walking street Night market hebdomadaire commence déjà à s'installer tout le long de la promenade qui borde le fleuve... 

Un véritable festival de rue avec musique, artisanats en tous genres et des cantines diverses et variées... 

C'est décidé, ce soir nous allons encore goûter et tester de nouvelles spécialités locales sur ce marché 😊

Cap au sud ...

Hier, la soirée fut animée, de musiques et de danses... La St Valentin est beaucoup plus festif ici, on pouvait voir de nombreuses compositions florales, et décorations dans les tons rouges, roses et blancs... De nombreux couples se promenaient avec le même tee-shirt en symbole a l'union 😄

Aujourd'hui, demi-journée consacrée à notre transit vers le sud de la Thaïlande... 

Nous profitons de nos derniers moments au bord du Mékong, et sous la pression de notre hôte nous allons visiter encore un autre Wat, ça y est, on sature un peu... 

Bon celui là est le plus sacré de Nong Khai, le grand Bouddha assis scintille d'or et de pierres précieuses et sa tête est en or massif...Nous sommes dimanche et de nombreux fidèles viennent se prosterner dans ce temple royal.

Retour à la Guesthouse pour un massage traditionnel afin de nous préparer à l'épreuve du trajet qui nous attend 😊

D'abord un bus pour rejoindre Udon Thani d'où nous avons réservé un vol pour Phuket... Ensuite encore 35 km en taxi jusqu'à l'hôtel...

Bonne surprise a l'arrivée, nous avons une très belle chambre avec de belles prestation à 10 mn de la "old Town"... Ce qui nous permet d'aller passer le reste de la soiree dans la veille ville très animée, comme d'habitude 😊

Cap sur Ko Lanta

Après notre deuxième jour en Thaïlande, nous nous réadaptons à la langue... Il y a eut une période transitoire ou nous parlions Lao-Thailandais :-) on commençait à peine à maîtriser le Laotien qu'il faut déjà réapprendre le thaïlandais 😊

Après ce séjour au Laos, il nous semble que la Thaïlande est un pays ultra moderne et quand on arrive à Phuket c'est un ghetto de touristes.

C'est comme le coût de la vie, qui double par rapport au Laos, sans compter l'évaluation de la monnaie: pour 1 million de kips au Laos, ici nous n'avons plus que 400 bahts ... Soit 10 €...

Malgré ça, pour nous Français, nous sommes beaucoup plus riches ici 😊💵

Un taxi nous a déposé à 8h00 ce matin à l'embarcadère pour un transfert sur Kho Lanta en passant par Koh Phi Phi ... 

Cela nous rappelle quelques vieux souvenirs, lors de notre premier voyage en Thaïlande en 89 avec Cécile Erick Valerie et Vincent.

D'ailleurs j'ai retrouvé le bateau sur lequel nous avions embarqué (voir photo)

On se croirait sur la navette de Porquerolles, bateau blindé de monde, ça parlent Français partout, nous avons des stickers de couleurs sur nos tee-shirts en fonction de notre destination, tels des bagages...

3 heures par un bon mistral jusqu'à Koh Phi Phi, et là l'horreur, peut être qu'au mois d'août il y a moins de monde aux îles d'Hyères... Ça a bien changé depuis notre dernier passage 😪😠... 

Ca ne donne pas envie d'y séjourner...

Changement de bateau et 1h30 encore jusqu'à Ban Sala Dan, à la pointe nord de l'île 

C'est déjà moins peuplé mais quand même ...

Nous sortons du bateau, récupérons "nos bagages ", Tuktuk vers notre Guesthouse, formalités et enfin poser nos sacs... Sauf que ...nous nous sommes trompés de sacs... Bref je vous fait grace des détails pour retrouver la suédoise qui avait pris le même bateau avec 2 sacs identiques aux nôtres :-(

Calcul de probabilités ?

Notre bungalow est très correct, cocotiers, bar-resto sur la plage, piscine, tous les ingrédients sont réunis, il manque un peu de soleil et nos amis qui doivent arriver demain :-)

Après toutes ces péripéties, retour au calme au bord de la piscine suivit d'un cocktail sur la plage au coucher du soleil 🌅

Lanta Emeralda Resort

Retrouvailles...

Et c'est reparti pour une prospection du sud de l'île en scooter... Notre resort se trouve sur la plage de Khlong Khong , parmis une multitude d'autres resorts, Guesthouses, et campings... pas d'hôtels en dur, essentiellement des bungalows, en retrait sous la végétation, et le bar-restaurant, et paillotes de massages en bord de plage... 

Tous ça, fait de bric et de broc, de bois flottés, de lampions, de drapeaux, quantités d'objets détournés pour une ambiance bien décontractée... 

Et la nuit, c'est à celui qui illumine le plus la plage par des centaines de lampions, lanternes, guirlandes multicolores, bougies et flambeaux.. Musiques et petits spectacles avec... Et choix infini de cocktails improbables...

Bref, nous nous mettons en quête de trouver les plages désertes ou presque, qui correspondent plus à nous :-)... Avec appréhension nous explorons des pistes dans l'espoir de trouver notre rêve... Chose faite, les plages les plus au sud de l'île sont quasi désertes, nous ne comprenons pas bien pourquoi car facile d'accès... La majorité des touristes présents aiment les lieux fréquentés... Tant mieux pour nous...

En fin d'après midi nous avons retrouvé nos amis Jean Louis & Agnès 😊

Du coup, moins de temps ce soir pour m'étendre sur cet article... Nous avons tellement de choses à nous raconter 😊

Bon, avec l'accord de Gillou et après nos retrouvailles arrosées à la Léo, je m'autorise une entrée dans ce blog au regards bridés! Tenu d'une belle plume qui courre sur la toile, au plaisir gourmand de celles et ceux qui prennent le temps de la rencontre et du partage! Nous avons la chance, depuis ce jour, de le vivre in situ, avec eux! 

Notre joie est immense, sereine, à l'image de ces paysages étonnants! 😎

Mais tout cela, vous le savez déjà!! 

Lanta Sud

Bon, moi je m'occupe des photos et je laisse la plume à Jean Louis, ça me repose un peu!! 
OK, merci mon Gillou, tu mérite!! De plus, on ne pourrait pas faire l'inverse, c'est dire l'étendue de tes talents.😉
Je prends donc le relais... Avec un plaisir non dissimulé et une joie sans mélange... 😊
   La journée a démarré tôt! Petit déjeuner avalé, nous enfourchons nos puissantes machines, (125cc), direction l'extrême sud, pour un trek dans le parc National! Des chemins et accès bien entretenus, par des Rangers locaux, dévoués à leur riche biotope! 
(Donc, Trek... Direz vous? Pas tant que ça😅
Ainsi nous évitons la grosse chaleur et profitons aussi qu'il y ait peu de monde. 
En effet, nous y avons marché seuls, dans une grande forêt primaire, luxuriante d'essences multiples et variées. Termitières, lézards sautant et volants(?) monkey's voleurs de sac(?), étonnantes et énormes lianes, tombantes ou montantes, on ne sait plus trop, oiseaux peu visibles hélas, mais bien audibles...
Ko Lanta concentre tant au nord ouest, que sur sa côte ouest et même dans son est médian, un maximum de populations. Routards, fêtards ou contemplatifs béas. Des familles avec enfants aussi. Nombre d'entre tous, venus poser ici le fardeau de plusieurs mois de labeur, d'aucuns cherchant à tout prix un hâle, propre à rendre jaloux les amis malchanceux coincés sur un vieux continent, aux températures hivernales.
Ici, ils boivent, fument des trucs improbables, aux étranges formes coniques, en dansant et chantant, jusqu'au bout de la nuit. 
Tous les 50m de plage, un blue moon, un full moon, un Black moon, un moon tout court ordonnent dans la nuit leurs programmes festifs, ponctués de feux ardents..
Donc peu de chance de rencontrer ces nycthalopes  sur des contreforts escarpés, dès les premières heures du jour?
Après le trek, deux plages à notre programme. La ou, à la finesse du sable coralien, répond la densité de la forêt tropicale et des mangroves Andamanes! À la première plage, "Klong Jark Bay", baignade et hydratation pour gosiers taris par le trek! À la seconde, "Samesame but différent", baignade toujours et nutrition des estomacs affamés par le trek!! 
Décidément prenant ce trek? Non?😅
Si notre crépuscule d'hier soir fut comme nimbé de senteurs de bière du Lion Thaï, (Léo Beer), le sommeil qui s'en suivi fut rendu épisodique, à cause de quelques gallinacés mâles, 🐓, n'ayant aucune notion de l'heure et donc ni du jour, ni de la nuit? Leurs cocoricos tonitruants et irrespectueux du sommeil des autres, mériteraient à tout le moins, une cartouche de petit plomb!!! Tout petit... Juste de quoi leur rappeler qu'il existe un cycle de vie et que la nuit, y a des gens qui dorment!!! 
Bordel !!!!
De grosses bises et un Bon Anniversaire au BLONDIN et merci à lui de nous avoir indiqué le spot du "Samesame". Top adresse!!😜
Voilà c'était un peu long, mais que voulez vous, je suis inspiré!! Et encore, certaines voix s'élèvent pour brider le doigt sur le clavier!😄
À demain!! 😎

Une journée quasi "Kholantesque"

Après la fin de soirée d'hier et une partie de nuit sous de violents orages "Tropicoéquatoriauxmoussonesques", le soleil refaisait son apparition à l'heure du petit déj! 

Départ ensuite, en 4x4 vers "Kon Tiang Bay". Rendez-vous avec notre BoatCapt'ain et son second, pour une journée aux îles, en transport maritime privatif, s'il vous plait!😉

    Vous en voulez, vous des îles, des îlots, des ilets, des archipels? 

Ils s'étalent la devant vous comme autant de champignons, à la bonne période, dans la forêt du Dom! 

Ceux là, gigantesques, ont éclos ici, il y a quelques millions d'années. Aujourd'hui éternellement posés, sur une mer, couleur Jade profond! Mais aussi parfois, comme en lévitation, au gré de nos imaginaires.😌

Terres éloignées, multi millénaires, produit de poussées titanesques, issues des chambres magmatiques, remontées des entrailles de la terre, en des temps d'énergie pure. La où notre planète n'était pas encore tout à fait bleue! Pour atteindre ces paysages, un moyen, le moyen: "The Long Tail Boat"...

Il est à la mer d'Andaman, ce que le Boutre est à la mer Rouge, le Felouque au delta du Nil, le Pointu à la Méditerranée septentrionale. 

Un concept épuré, de l'architecture navale locale, fruit de savoirs faire ancestraux. C'est une carène en V simple, à très faible tirant d'eau. Existant en plusieurs volumes, mais tous identiques dans la forme! 

Ça boulègue pas mal, mais aujourd'hui, Andaman était assoupie!😌

À sa poupe, monté sur un axe de pivot, un imposant et bruyant "In/Hors bord"?! 

Le tout mu par une grosse hélice a deux pales, véritable coupe choux terminant un arbre de transmission démesurément long. 

D'où son nom de "Longue queue".😊

Ici, ni point mort, ni marche arrière! Pas plus d'échangeur thermique, que de protection d'hélice, ou de silencieux d'échappement? 

Ne cherchez pas d'avantage une quelconque assistance à la navigation? 

Une connaissance parfaite du milieu, une adaptabilité sans faille et un excellent feeling en tiennent lieu, à ces équipages aguerris. 

Cet ensemble hommes/bateau nous aura conduis, à une vitesse honorable et sans pépin mécanique. D'abord pour un premier snorkeling à "Kho Cheuk", (Un peu de sport enfin😅), puis vers une deuxième étape de nage avec masque et tuba, "Kho Mook" Des immersions en aquarium, ou le nageur est escorté d'une nuée de poissons de récif. Sorte de castagnole locale, en costume des frères Dalton! Bien d'autres espèces nageantes et rampantes, comme ces oursins noirs aux épines démesurées, 30 à 50cm!! 😟! 

Clou de la matinée, "Kho Kradan" et son point remarquable, "The Morakot Cave" ( À faire et voir absolument!!)👍

Endroit étonnant, hors du temps! Une cheminée volcanique de plus de 100m de hauteur et 40m de diamètre intérieur. Inaccessible autrement que par un couloir immergé de 80m de long, dans lequel on nage, a tâtons, à la frontale, dans une obscurité quasi complète. Un boyau rétréci à certains endroit😕. Ceci fait, le paysage qui s'offre à nos yeux éberlués, est époustouflant 😧😀. Dans ce conduit volcanique aux parois verticales, infranchissables, cachée des regards extérieurs, une plage de sable talc, un bassin d'eau turquoise, une végétation, luxuriante, primitive, étonnante!😧😳😊

Il n'en fallut pas plus pour que nos imaginations galopent, au gré de l'histoire, écrite, vécue, scenarisée. 

Ce sont alors télescopés dans nos ressentis, toujours sous le charme: Jules Verne et Avatars, James Bond et Léonardo di Caprio, Robinson Crusoé et tous ces aventuriers découvreurs de terres nouvelles partis à la conquête d'un vaste monde, inconnu. Ils se posèrent, là où la main de l'homme, n'avait jamais mis le pied!😛

Sortant à grand peine de cette magie dont seule la nature a le secret, nos efficaces tours d'hélice nous propulsèrent jusqu'à "Kho N'gai" pour une halte restauration. Poulet au curry, riz blanc et légumes verts, servis sur une plage de sable immaculé, à l'ombre d'essences locales! Moment hors du temps!😍Visuel de folie!😍

Du coup, nous reviendrons à "Kho Ngai", dans 2 jours, pour y séjourner 3!😉

Petite anecdote à mourir de rire: Nous avons bien failli terminer notre séjour... Au Japon? En effet, les filles chargées hier soir de retenir notre hébergement à Krabi en Thaïlande, ont réservé un séjour à Krabi..... Au Japon!!! 😕😀😀😀😂😂😂😉

Ce soir, c'était long, mais bon, nous avons tellement de choses à vous faire partager!!!😄😃😀 

Bises et à 👐! 

Halte aux cadences infernales...

Halte aux cadences infernales! 

Départ différé de quelques minutes ce matin! Petit déjeuner before! Puis 
réparation, de crevaison de l'un de nos deux puissants deux roues! Yamaha MIO 125. Un modèle Inconnu en France, mais qui pullule littéralement ici!!😏
Départ direction sud est, objectif "Klong Jak cave and waterfall" 
Pour un Trek dans la jungle! 
Si si, dans la jungle! 
Voyez plutôt, araignées, singes, oiseaux, iules, lémuriens, lézards, chute d'eau, grottes, chauves souris.😛
Réele osmose, extraordinaire adaptabilité de la flore au minéral!! Un peu comme à Angkor, ou les racines de fromagers se mêlent à la pierre, montant ou descendant? Enchevêtrées les unes aux autres! Se frayant ici un chemin improbable à même le cœur du stalactite? 😳
En ce lieu, Il convient de laisser à l'entrée du vestiaire du monde, nos pensées consuméristes et notre soif de toujours aller de l'avant! 
Parce qu'ici, le temps est à l'arrêt!! 

Ce ne sont pas les restaurants qui manquent sur cette partie de l'île et à peine sortis de cette jungle quasi Birmane, nous nous sommes posés. Affalés, exténués, quasi décomposés, sur un des plus beaux sables de Lanta, près d'une table accueillante, à l'ombre de généreuses frondaisons, nous épargnant la dureté d'un soleil accablant! 
(Pôvres chéris😩)
"Kong Jack Beach", autre éden asiate, livré aux langoureuses caresses d'une mer d'un Jade eternel! 
Bien sur mon couillon, c'est la même qu'hier!!!😒

Nous nous y sommes immergés, plusieurs fois, comme pour nous rafraîchir et nous ouvrir la voie sacrée de l'appétit et le chemin de la soif!
Nourris aux produits locaux, comme à nos habitudes! Décidément une cuisine riche de senteurs éxotiques et de goûts différents, dont on ne se lasse pas. Hydratation à base d'eau houblonnée, brassé sur place, supplantant presque le thé dans le goût des hommes aux yeux mi clos, quasi instituée boisson nationale: La Bière! 
Elle se décline en Chang, Tsingah et autre Léo. Dans leurs robes de rosée perlée, elles défilent en rangs serrés, du matin au soir, sur toutes les tables, sur tous les comptoirs! Puis vont s'épancher, en un incalculable litrage, dans les gosiers secs et les estomacs assoiffés! 
Je dois avouer que notre participation y est active 😜
Attention aux abus quand même!! 😬
    Ce n'est qu'après cette halte salvatrice, que chevauchant nos montures, nous réprimes la route vers "Ban Lanta old Town" premières constructions de "Kho Lanta", premier port de commerce de l'île, premier port tout court. Assurant liaisons et abri, sur la route de la Chine et de Singapour! Le long des piers, certaines maisons de bois précieux, très bien entretenues, ont plus de cent ans! 
Pour rejoindre "Ben Saladan" nœud portuaire actuel, au NO, une halte à l'école des singes ne s'imposait pas... Mais vous connaissez notre curiosité? 
20 macaques, de tous âges dont quelques uns exécutèrent devant nous plusieurs tours, puis ce fut le "Toucher" le "contact" avec le primate! Agile, souple et curieux, en perpétuel éveil... 
Pas si primate que cela en fait! Dressé dès sa troisième année, il deviendra un véritable cueilleur professionnel!  Grimpant tout en haut des plus grands cocotiers, il ira y décrocher en la faisant tourner sur elle même, la noix mure à consommer! Jamais malade, toujours partant, au bout de sa longe il est le bras déporté d'un maître qui l'aura payé fort cher et le traitera, leur vie durant, avec les meilleurs égards! 
Pas si primate que ça le primate!!
🙈🙉🙊
Demain départ vers"Kho N'gai"!!
Autre lieu, autres aventures! 😉
Autres séquences de vie! 😀
Autres horizons! 😊
Notre dernière soirée à Lanta, nous la consacrons à Gégé, dont, comme vous le savez tous, c'est aujourd'hui l'anniversaire.❤️🎂🎁💝🎂❤️
De ce lieu éloigné de nos contingences habituelles, nous souhaitons à notre tour un très Bon Anniversaire à Théo LUCCIONI et Anthony LAPINTA, dit "Le Gitan" 😜❤️🎂🎁😜
Bises et à 👐

Cap sur Kho N'gaï

"Étape de liaison"
         Pick up en pick up, à l'EMERALD Resort, dès 09h00 locales ce samedi. 
Direction "Ben Saladan", pour un embarquement à destination de "Kho N'gaï". (Prononcer Konaï). 
Dès notre arrivée au Check in, nous retrouvons notre âme sœur!?
Vous devez savoir que depuis notre jonction opérée à "Kho Lanta", nous consacrons un volume de temps conséquent à organiser la suite de ce séjour commun! En deçà et au delà, de nos nombreuses et diverses activités quotidiennes et nonobstant l'afflux de touristes nombreux, en cette période de l'année, la tâche est ardue!! 
Pour tous les quatre, après Lanta, rien n'était calé? 
Lieux, transports maritimes et terrestres, liaisons, d'île â île, d'île à resorts, hébergements et tutti quanti...
Notre choix d'un "Tourist information desk", nombreux sur le pier "Ben Saladan" doit tout au hasard! Un hasard bienveillant, qui nous aura conduits devant le premier guichet portuaire, occupé par une Thaïlandaise bon teint. 

Elle parlait bien l'anglais! Mieux que nous en tous cas! C'est vrai qu'avec nous quatre, il n'y a pas beaucoup à forcer. 😀😀 D'un abord agréable et doux, elle s'avéra d'une efficacité redoutable.
À cette perle rare, nous avons confié nos souhaits. De sites à visiter, de dates à imposer, de transports à organiser, de liaisons à réaliser. 
Elle s'est occupée de tout, nous rendant un planning de plusieurs jours, parfaitement établi! 
Alors, chapeau! Respect! 
Mille et un "Kop khun khrap"* and "Sawat di Khrap"**,  Dear Madame!! ☺️😉☺️☺️

Notre trajet sans encombres jusqu'à "Kho N'gaï", dans un speed boat de la "Tiger Lines" nous amena jusqu'à un rivage déjà connu. (Lire précédemment). 
Lors du transbordement, par bateau pouvant beacher, le soleil au zénith, dardait ses rayons, accablant celles et ceux que la malchance ponctuelle, le nombre de passagers et l'étroitesse d'un pont mi-couvert, priva un temps de l'ombre salvatrice. 😝😝
Sur ce "Long Tail" en charge du dispatching, clients /resorts, pour tout le monde, entassés avec bagages (mais sans armes), un moment d'éternité s'installa, lorsque moteur coupé, le Boat Captain exigea 50bth/pers, pour terminer le voyage? 😒
Flottement dans la réponse? Un peu comme si, arraisonnés par des pirates en mer de Chine, ceux là nous réclamaient une rançon contre la liberté de passage? 😰
Quelques uns refusant de payer, tentèrent d'entrer en résistance? 😤
Mais ce mouvement velléitaire spontané, fondit comme neige au soleil et rapidement, tous craquèrent et casquèrent! Il faisait vraiment très chaud!! 😓😓
Aussitôt, le moteur "in/hors bord" faisait à nouveau ouïr ses décibels, recouvrait  la voie des plages immaculées et des bungalows idylliques, en  poursuivant ses rotations! 
Ici, on ne marche pas en plein cagnard, chargés comme des Sherppa Tibétain. 
La navette, (après rançon), vous débarque, pile poil devant votre hôtel!😉
Bon il paraît que tout ça c'est la règle! 
Après tout, 50bth équivalent à un euro cinquante!😟
Revenons à la raison, personne ne s'est ruiné et le Boat captain a gagné sa vie. ☺️

Nos quartiers au "N'GAÏ Resort" qui nous accueille, "mango juice" à la main, sont conformes à nos attentes et comblent nos souhaits! 
Et le lieu... Que vous dire du lieu? 
Eh bien, un autre paradis quoi!! 😄
Le plan que vous pouvez voir, carte IGN au 125 millième 😄, laisse à penser que nous nous orientons vers trois jours de farniente, ponctués de bronzing and swiming and sleeping on the beach... 😛
PS: Sur un coin de la plage, tout proche, que l'on pourrait apparenter à un abord de la Reine Jeanne et y poser sa serviette avec enthousiasme, un hôte particulier, que nous avons surnommé "Hypolitte", veille jalousement à nettoyer ce territoire du moindre déchet organique!! 
Espérons qu'il n'a pas de famille... Méfiance....😁😬
Bises et à👐

Plage déserte...

"Carnet de voyage"
À notre réveil, Andaman s'était éloignée sans rien dire de ce rivage accueillant. 
Mer tributaire du grand Indien, sans doute était elle partie rejoindre ce proche parent? 
À moins bien sur que cette fugue, bi quotidienne, ne soit liée au cycle perpétuel des marées?🌒😉

Aujourd'hui donc, en voyageurs immobiles, contemplatifs béats, nous restons accrochés à nos transats, tels des patelles à leur rocher, des bigorneaux à leur cailloux! 
À l'abri des cocotiers géants, nous feignons de jeter un regard intéressé à la marée qui monte, seul mouvement perceptible de cette matinée dominicale! 
D'un Est encore lointain, une légère brise pousse jusqu'à nous une once de fraîcheur marine. 
Sur notre horizon visible, figés à l'éternel, s'étalent les plutons magmatiques, nés du feu de la terre, bien avant que ces contrées lointaines ne soient livrées à nos usages! 

Pour aller du transat à la table, il faut marcher vite, sinon tu cloques!😳
Mais si tu marches vite, tu te fatigues! 😥
Alors, il faut trouver le juste milieu!! 😒
Eh bien: Tu commandes, on exécute! 
Le temps qu'il faut à une châtaigne pour tomber d'un tabouret, on t'exauce, en te livrant au transat!! 
L'est pas belle la vie?😎😊

Mais nous rassurons les plus actifs, à la fraîche, nous nous sommes programmé deux heures de kayak, qui nous on conduis à la découverte de la partie Sud Est de Kho N'gaï! 
Là où il n'y a personne! Mais alors vraiment personne!!! 
Après 15h, à partir de leur poste de vigie, (Le transat), les filles ont décidé de plutôt se concentrer sur l'observation du reflux, celui de l'attraction lunaire! 🌓
Alors qu'avec Gillou, nous tentions une reconnaissance pédestre, en nous enfonçant au cœur de l'île. Disons le sans détours, au cœur de la jungle!! 
De nombreux vols de Toucans, (Ou Calaos?). Des sons étranges venus d'ici. Des milliers de cocos sèches jonchant le sol. Des racines et des lianes tentant d'entraver, en vain, notre progression, nous débouchâmes sur une plage😀! Magnifique😃! Magique!☀️Une de plus! 
Dans une improbable cabane, tenue par des cueilleurs de cocos, en échange de quelques bahts, on nous propose une Singha fraîche🍺!? (On croit rêver☺️) 
Alors que nous nous étions préparés à boire un cacolac, nous fûmes obligé de nous sacrifier!! Dur dur!! 😎😎
Demain, avec les filles, nous reviendrons pic niquer ici! 
Bises et à👐

Plage de Sem...

Voilà nous y sommes, tous les quatre, dans ce nouveau lieu, repéré la veille! Magnifique. Cette plage idyllique, dont nous ne savons même pas le nom?
Qu'importe, dans nos mémoires, ce sera "La plage de Sem". 
Après le pt'i dèj, à marrée montante, avec toujours cet air bienfaiteur venu du levant, baskets aux pieds, sandwichs dans le sac à dos, nous voilà en route pour une petite heure de jungle!! 😉 
Au débouché du sentier qui traverse l'immense cocoteraie, quatre à cinq cent mètres de plage, ou viennent mourir les eaux turquoises, Jade, émeraude?
On ne sait plus trop! 😕 Mais que c'est beau! 😊
En nous rendant à la cabane des cueilleurs de cocos, nous rencontrons "Sem", le macaque 🙉 occupé au faite de l'arbre, à son labeur quotidien. 
Dégommer les noix consommables! Il est rapide et efficace le bougre! 🙊🙊🙊🙊
Nous prenons nos quartiers, pour la journée, dans un environnement idéalement situé entre ombre et lumière! Lumière d'un soleil en pleine course, aux rayons tamisés par les épaisses frondaisons d'une végétation équatoriale! 
Nous avons fait du swiming! Du snorkeling! Du bronzing et du Rien fouting😄😃😀
Nos organismes éprouvés furent hydratés au lait de coco fraîche et sa pulpe, à la pastèque... Et quelques tartines de houblon bien sur!!! 🍺🍺🍺
Nous avons eu raison du parcours jungle, donc rien sur notre retour au Kho N'gaï Resort!
À part peut être un cocktail dans la piscine! 😝
Demain nous quittons N'gaï pour Krabi... Long trajet en Speed boat et peut être nouvelle rencontre avec le Boat Captain pirate?? 😳
🍻🎂🎁🎊😜BON ANNIVERSAIRE à GILLOU😜🎊🎁🎂🍻
Bises et à 👐

What else ?

Au revoir Kho N'Gaï... Bonjour Krabi.. (En Thailande!!)😊
Prélude à cette matinée consacrée à quitter N'gaï! Démarrage cool! Copieux pt'i dèj! 
Formalités de départ au resort! Attente du transbordeur sur le pier de l'hôtel! 
À l'abri d'un soleil déjà haut, qui se fout pas mal de nos existences et crame, sans distinction de sexe, de nationalité ou d'âge, les plus imprudents.😓
Pour ceux qui n'ont pas, rapidement, usé de protections idoines, leurs épidermes martyrisés, ressemblent, tels les nôtres, à des carapaces de homards, après cuisson! 😝🍤😝🍤😝🍤😝🍤 
Nous n'aurons pu rendre les civilités d'usage à Hypolitte le saurien? Ce Varan Malais observé au début du séjour et dont on a pu lire, que, très à l'aise dans l'eau, il y tenait des apnées d'une demie heure!? De quoi rendre jaloux notre pote Stéphane Mifsud!😳 
On imagine aussi la frayeur née d'une éventuelle rencontre subaquatique!! 😁
Aquèou de sirène??😨
Du Kho N'Gaï, nous sommes transbordés 500m plus au nord, sur la plage ou trône, parmi quelques resorts posés sur l'extrême littoral, une paillote dédiée au tchek in! La, et 50bths plus tard, on nous indique qu'il nous faut attendre le speed boat dont l'arrivée est loin d'être imminente? 😒
Wait and see! Dans un paysage de carte postale certes, mais wait tout de même!😉.
La "Tiger Line" pointe enfin son jaune canari à nos horizons impatients! 50bths plus tard, nous sommes à bord, direction Kho Lipe, près de la côte Malaise! Mais nous, pas de malaise, nous faisons escale avant, au port de Trang! Port à partir duquel un Van, climatisé 12places, nous remonte vers Krabi.. Deux heures de route! Ah les voyages!😟 
Au Krabi River Hôtel résa au top! Retenue par notre âme sœur, celle du Ben Saladan pier!  Zéro faute pour l'instant!😉 
Après la douche réparatrice, loués deux Mio 125 et préparation du programme de demain! Orienté beachvisit!! 
Quelques emplettes pour un clin d'œil: "What else?"😉😉😉😉
Bises et à 👐

C'est à tomber

Aujourd'hui: Pt'i dèj "American Hippo" englouti, direction le nord ouest, aux guidons de nos 125 Yam. Les deux tournent comme des horloges et roulent toujours à gauche! 😳
"Khong pla Lang", "Sei Thai", "Ao phra nang", "Ao nam", "Ao nang", une halte aux "Shell Fossil", "Klong muang", jusqu'à "Tub Keak Beach". 😊
Pour le commun des mortels, cette route 4024 prend fin ici😦, car un peu plus loin, 3 resorts de très haut standing accueillent une clientèle "en place"!! 😜
Pas nous! 😞 Mais nous, on s'en fout😝!! 
Midi est passé, il est temps de nous poser à "Tub Keak", pour nous sustenter, nous hydrater, nous baigner et nous prélasser! En lézardant, face à ces énormes blocs karstiques, aussi nombreux qu'étonnants. Ils parsèment le paysage de leur éternelle présence, comme autant de gardiens géants, sentinelles immobiles, garants d'un visuel magnifique, sur et sous l'eau Andamane! Autant d'images de cartes postales légendaires de l'endroit! 
En traversant tous ces lieux dits qui nous ont amenés ici, nous avons eu, "amendoné", l'impression de nous trouver aux abords de "Saint Cyr les Lecques", en pleine période aoûtienne, mais puissance 10 😝. 
Les guides, "Routard" et "Lonely planète", s'accordent à mettre en garde sur la sur fréquentation des lieux! Devenus l'immanquable RDV des ballades en "Long tail boat", vers les gardiens de pierre endormis, et leur kyrielle de spots de plongée associés! 
Parallèlement à ces incursions tarifées, sur et sous la mer, se sont développés les commerces et les services les plus adaptés! 
Tout cela fait du monde! Beaucoup de monde!
Mais bon, les plages sont toujours la, toujours longues, toujours belles, toujours chaudes et toujours quasi désertes! Il suffit en effet de pousser quelques dizaines de mètres supplémentaires pour trouver son paradis sablonneux! 
Et ça, c'est top!!😜

Hier soir, dans la moiteur de la nuit tropicale et la chaleur des braseros de cuisson, nous nous sommes posés au cœur du "Food market" qui longe la promenade jouxtant la "Krabi River"!
Étrange spectacle ou les acteurs sont aussi les metteurs en scène de cette sympathique pagaille ordonnée! 😉 
Ici on commande à un étal, on est servi à un autre, on règle l'addition à un troisième! 
Tout roule, tout tourne, pas le moindre accroc, pas le moindre verbiage! 
Étonnant! Bluffant!😉
La confection des "Pad Thai", orchestrées par un virtuose de la spatule et du cassage d'œuf! 😳 Les "Green mussels" rôties au soja et surtout, "le Red Snaper", au BBQ, au poivre et à l'ail, grille à souhait, sont carrément à tomber! 😛
1,2,3,4 plats, dont le poisson, arrosés de deux Big Chang et une Big Singha (630ml) 🍺.... 20€ le tout!! Si si, 20€ à quatre😀! 
C'est frais! C'est bon! C'est très bon! C'est même excellent! C'est pro! C'est pas cher! 
Si ça c'est pas à tomber?? 😎
Bises et à 👐

C'est loin... mais c'est beau !!

Aujourd'hui, adieu les paysages maritimes aux éphémères estrans sablonneux, aux horizons séculairement gardés! Direction la fraîcheur des collines! 
Cascades vasques d'eau et sources à ciel ouvert, chemins ombragés serpentant la dense végétation aux essences multiples!
Mais attention, pour atteindre les lieux, quasi cent quatre vingt bornes, aller, retour, plus un petit détour! 
Nous chevauchons les deux Mio 125cc, véritables 🐪"Vaisseaux du désert"🐪 Thaïlandais! 😛
Hélas, la totalité de ce kilométrage n'a pu se faire dans les conditions de confort évoquées plus avant!😓 
Disons que le retour sur Krabi par exemple, sur le coup des 15h, nous a donné l'impression de rouler dans le four à pizzas de Gaétano!! 😟😓
Nez en moins, ou oreille en plus, c'est selon, le réseau routier du pays du sourire est plutôt digne d'éloges. Le bitume déroule sous nos pneus boudinés de chaleur, un revêtement uniforme! Et, si il est dit qu'en Thaïlande, il y a souvent des poules au nid😜, sur ses routes, il n'y a pas de nids de poules!!😉
Le site d'"Esmerald Pool", avec son "Blue pool" est à voir! 
Malgré la fréquentation, nous avons pu nous baigner dans une eau translucide, à la température marine! Alimentée par des rus, courant à la surface des roches! 
Dans un autre endroit du site, à 1,5 km de marche du premier, un nouveau tour de passe passe de dame nature! Un étrange trou d'eau? Le "Blue Pool". 
Résurgence aqueuse, venue d'un autre âge, ayant déposé au fond de ce petit lac, une sorte de limon blanc, qui, avec la profondeur traversée des rayons du soleil, donne cette teinte d'un bleu, à nul autre pareil! 
Tapissant le fond, nombre de turbulences et colonnes de bulles courant vers la surface, attestent de la présence de gaz venus des profondeurs et sûrement porteurs de minéraux et acides particulier. Dilués certes, mais actifs! 😒
Il est est d'ailleurs déconseillé de s'immerger! 
Après avoir rencontré ces deux endroits aux visuels surprenants, il était évidement l'heure de se restaurer! 
Notre énième déjeuner Thaï accompli, nous avons repris les guidons pour rejoindre "Hot Stream"! 
La, pas question de se rafraîchir en s'immergeant, l'eau qui sort de terre et remplie un dégradé de vasques naturelles, est tout droit sortie du feu de la terre! 40/45°! On a l'impression de s'ébouillanter en s'immergeant! 
À cause de la t° de l'eau bien sur, mais aussi celle de l'air: 35° aujourd'hui! 
On passe du chaud, au chaud! 😓😓😓😓
Bon une fois que l'on y est, on supporte! 
D'autant que le temps du bain ne doit pas dépasser 15'! Le souffre certainement?😕

Ce soir, après un petit tour en ville, nous retournons au "Food Market", déguster un🐟"Fried Red Snaper, whit garlic and peper🐟!!! Une tuerie! 😀🍺 Nous terminerons par une glace a la noix de coco, "homemade"😉. 
Nos glaciers locaux feraient bien de venir prendre des leçons en matière de: Qualité prix!!😝 Mais pas qu'eux!! 😊 
Bises et à 👐

Visiteurs de passage...

Alors là... Alors là, dans ce coin du monde, la nature, version somptuaire, aura vraiment mis le paquet! 😧 Dessinant, dans les moindres détails, le plus époustouflant des observables paysagers! 
Visiteurs de passage, nos bouches sont bées! Nos verbes cois! 😮
Nos superlatifs rangés sur les étagères empoussiérées de nos mémoires défaillantes! 
Bien qu'il y en ait beaucoup, nous souhaitons ne pas trouver un endroit plus beau, car nous risquons d'être secs au commentaire!!😟

Au départ d'"Ao Nang", en "Long Tail Boat", privatif, "Le Ché" aux commandes, nous sommes venus toucher du doigt, les géants de pierre. Colosses immuables, qui bordent nos visuels depuis Lanta et nos imaginaires depuis longtemps! 
"Poda Island", "Chicken Island", cordon de vestiges volcaniques énormes, disséminés à quelques encablures de la côte occidentale de la province de Krabi! 
Un retour vers la côte nous ramenait dans les eaux toujours aussi limpides de "Railey Beach Est" et ses étonnantes cavernes limitrophes! Ici, les pêcheurs locaux, viennent déposer d'étranges offrandes aux formes phalliques! Elles sont sensées leur procurer des pêches miraculeuses? 
Fertilité... Vous avez dit fertilité!! 😜
"Railey Beach Ouest" ensuite, ou 42 longues queues, sagement alignées, le nez de quille posé sur le sable, sont en attente de leurs passagers retour! 
Cela fait un sacré corps de débarquement! 
Mais finalement, si on prend un départ, après les heures officielles proposées, cela est moins pesant! Il y aura toujours un décalage aux escales! 😉
À la surface irisée que déforment les risées, les socles des karsts émergeants, s'érodent sous les coups de boutoir multi séculaires du ressac Andaman! 
Donnant ainsi des surplombs rocheux, ou la gravité, s'exerçant comme sur tout autre corps par ailleurs, laisse admirer en gouttes de calcaire figées par le temps, d'énormes stalactites aux contours étranges! 😊
À la création, celui ou celle (?) qui tenait la palette des couleurs et qui activait le tour à mouler, était à coup sur le plus grand artiste ayant jamais existé! Se surpassant même, allant jusqu'à écrire une météorologie idyllique, que traduisent ici, luxuriance, température ambiante et panoramas!
Bien sur, nous aussi, nous direz vous, avons nos endroits typiques, magiques, idylliques, majestueux! 😉
Mais, sommes nous bien sûrs que ce n'était pas le même artiste? 😀
En tous les cas, c'est beau!! 😛 Comme un cadeau!! 
Sur le chemin motorisé de notre retour, un Boudha couché, qui avait attiré nos regards exercés, fut l'objet d'une visite approfondie. Guidée par des bonzes aux toges safran, inspirés par la religion et le lieu! Zen... Vous avez dit zen!! 😎
Bises et à 👐

Routes divergentes

La "fin", justifie t'elle toujours les moyens ?😉

Bon, aujourd'hui, pour vous dire la vérité, l'azur était un peu voilé au royaume de Siam! Non pas que la météo eut mis le ciel en berne, rassurez vous, il fait toujours beau et chaud ici, mais disons que l'air n'était pas à la fête, que la chanson ne suivait plus la portée! 😒

Rien de grave bien sur! 😊Il y a bien pire!!! 😢

Nous nous sommes juste séparés de nos inséparables! 

Chacun, par couple, s'éloignant au même moment, prenant des routes divergentes! Vers l'est pour les uns! Vers l'ouest pour les autres! 

Pour nous c'est le retour vers notre occident familier. 

Pour eux, une semaine encore à parcourir l'orient!

Les meilleures choses ont toujours une fin! Il n'est de meilleure compagnie qui ne se quitte! ( Bon d'accord d'accord.. mais.. quand même.. fais ch... quoi!! ) 😢

Nous nous reverrons c'est sur, à nos rives méditerranéennes. 😛

Renouant nos attaches, retrouvant nos racines et nos graines germées!  

Avec celles et ceux ci, nous referons a l'envi ce merveilleux périple! 

Évoquerons ces plaisirs toujours partagés! 

Rappèlerons des visages qui ne sont plus étrangers! 

Parlerons de ces joies vécues, simples et tranquilles! 

Envisagerons un futur pas si lointain, ou le sujet d'un autre voyage ne sera pas écarté!😜

Grosses bises.. À très bientôt... Je repasse le clavier à Gillou

❤️Merci de vos lectures et de vos commentaires❤️

Me revoilà donc à l'écriture... 

Après, il y a peu, les retrouvailles, revoilà déjà le temps de la séparation... 

Pour Jean Louis et Agnes, l'aventure se termine.

Inutile de dire que ce séjour ensemble nous a semblé fulgurant... Et nos cœurs son tristes 😪

Nous consacrons notre dernière matinée commune à un peu de shopping, puis deux taxis, aux alentours de midi, sont venus séparer nos chemins

Pour nous aussi la fin du voyage se rapproche, une dernière étape vers les îles du SE... Histoire  de voir si c'est aussi beau qu'au SW... 

Nous changeons l'eau de l'aquarium, de l'océan indien nous passons à la mer de Chine, de la mer d'Adaman nous passons dans le Golfe de Thaïlande... 

C'est en bus que nous traversons la péninsule essentiellement constituée de palmeraies, pour rejoindre en 3 heures le port de Donsak, au Nord de Surat Thani et de là, SpeedBoat vers l'île Koh Pha-Ngan, elle même située au Nord de koh Samui...

Nous arrivons à destination à 18h00, après une courte escale à Samoui ... Encore 8km de Tuktuk pour atteindre notre Bungalo: Tantawan

Le meilleur moment de cette journée, car le cadre et les prestations vont bien au delà de se que nous imaginions...

Nous faisons connaissance avec le patron, Franco-Belge. Nous ébauchons un programme pour les 3 voir 4 jours sur cette île prometteuse :-)

Peu de photos aujourd'hui... Tout d'abord Krabi Town, puis la vue de notre Bungalo, by night car nous sommes arrivés malheureusement qu'après le couché du soleil :-( 

Nous surplombons la mer, et une multitudes de pêcheurs aux lamparos viennent illuminer la surface de l'eau... Magniiiiiiifique (pour reprendre l'expression de mon ami Alain 😊 )

Et c'est dans ce décors que nous finissons paisiblement la soirée...

...Et comme disait Jean Louis: à ✋✋

Koh Pha N'Gan

Petit déjeuner copieux sur la terrasse surplombant l'océan ... Location de notre nouveau scooter et cap sur les plages du Nord, le village des pêcheurs de calamars, la halte déjeuner au "My Way", le tout ponctué par quelques baignades, puis une petite incursion dans l'intérieur, à travers d'immenses cocoteraies tous ça sur les conseils avisés  d'Erwan, notre hôte pour se séjour...

Les trois ressources de l'île, pêche, noix de Coco et tourisme... 

Tout comme Lanta, l'île possède un nombre de sites naturels impressionnant... 

Nous avons décidé d'y rester un jour de plus et de shunter Ko Samui initialement prévue...

Nos vacances sont bien trop courtes pour tout faire... il faudra penser à partir plus longtemps la prochaine fois 😊 

Retour aux bungalow pour profiter un peu de l'endroit, de la piscine et du cadre splendide...

Une petite session sunset photos de "Secret Beach" et de voir tous ces pêcheurs nous a donné l'idée d'aller manger seafood... Toujours sur les conseils d'Erwan nous avons réservé une table au Fisherman's Restaurant, enseigne réputée, tenue par une vieille famille locale de pêcheurs...

Bottle Beach... Thong Nai Beach...

Ce matin nous faisons connaissance de Vincent, un des deux associés du resort... Francophone à notre écoute et de bons conseils... C'est donc validé, nous resterons un jour de plus et rejoindrons directement l'aéroport de Surat Thani sans passer par Ko Samui.

Aujourd'hui nous avons loué un long Tail et son driver pour découvrir la cote Nord et quelques plages comme la magnifique "Bottle Beach" 

Comme à Koh Lanta , le monde attire le monde, ici au Nord de l'île, c'est le calme, la tranquillité absolue... Les plages de sable blanc sont quasis désertes, inutile de réserver le restaurant de plage, il y a toujours des tables de libres, à l'ombre et bien espacées les unes des autres... 

Aujourd'hui 35 degrés, nous sommes bien qu'à l'ombre, et la nature a une fois de plus bien fait les choses en faisant pousser les arbres à la lisière de la plage...

Cette île peut satisfaire les fêtards comme les familles... 

Ce soir nous sommes allés manger aux cantines du village Thongsala, endroit bien animé et ou défile une faune hétéroclite... Ici les tatoués sont rois, c'est la surenchère, ça se mesure en cm2 pour ne pas dire m2... Les salons de tatouage, nombreux, ne désemplissent pas...

Retour à l'hôtel, pour un dernier verre dans la chaleur de la nuit, au son des grillons et des geckos...

Angthong National Marine Park

Le parc naturel de Onthong

Pour ce dernier jour au bord de mer, nous choisissons une excursion au large et à l'ouest de Ko Phangang. Dans un parc national ou émergent encore des îles de toutes beautés.

Les ressources de paysage de ce pays sont hallucinants...

La première partie nous semblait mal engagée, le bateau assez vieux et assez lent a mît 1h30 pour nous amener faire du snorkeling entre 3 îlots ... L'eau était trouble, beaucoup de bateaux présents, une organisation colonie de vacances, nous nous étions habitués à mieux 😕

Certe le poisson était là, mais l'eau trouble et la fréquentation gâchaient le plaisir... 

Une deuxième halte dans un chapelet d'îles pour faire au choix: un petit trekking vers un lagon bleu , ou 45 mn de cayak... Nous choisissons le lagon bleu, endroit très beau, mais nous avons préféré les formes géologiques du côté de Lanta et Krabi... En résumé nous ne sommes pas impressionné, bien que ce soit très beau :-)... L'équipage est sympa, nous avons largement de quoi boire et à manger. Bien que vieux et lent, le bateau n'est pas bondé et nous sommes confortablement installé sur le Deck bien a l'ombre... 

Une troisième halte, dans un cadre encore plus beau, (je pense que c'est calculé), avec au choix 3 activité: plage, 45 mn de treck pour visiter des grottes, ou pour les courageux 1h de grimpette pour un point de vue sur tout l'archipel... 

C'est le choix que je fis (pas Gégé) et effectivement ça valait bien l'effort.

Une ascension a la limite de l'escalade, dans une jungle intacte, avec les singes qui nous observent😊...

Tout compte fait nous sommes satisfait de notre dernière journée. D'autant plus que nous avons rencontrer un couple de grenoblois atypique et sympathique, se sacrifiant beaucoup pour voyager avec leur 3 filles, et ainsi vivre la vie qu'ils ont choisi... Nous leur souhaitons un beau voyage et d'autres à suivre 😊👍

Leur blog ici

Ainsi s'achève notre court séjour sur Koh Phangang, on aura pu apprécier le potentiel de cette île bien sympathique...

Demain sera un jour de transit pour rejoindre la capitale Bangkok... Ca sent déjà la fin 😟😩😪

Retour à Bangkok

Départ à l'aurore pour une succession de moyen de transport, Pickup jusqu'au port, Express Boat jusqu'au port de Don Sak , avec escale à Ko Samui, puis encore 60 km de bus jusqu'à l'aéroport de Surat Thani, pour un décollage à 11h45... Tout cela est très serré et nous n'avons pas droit au moindre retard sous peine de chercher un autre moyen pour rallier Bangkok...

Tout s'enchaîne et nous arrivons 10 mn avant l'embarquement... Ca ira pour les fois ou nous arrivons des heures en avance... 

A 13h30 un taxi nous dépose à l'hôtel, a 14h30 nous sommes à China Town, dans le premier restaurant chinois que nous trouvons...

Nous avons bien assuré, on commence à maîtriser les transports ( à part le métro :-) )

China Town est une fourmilière, des ruelles couvertes à n'en plus finir, des marchands de demi-gros, des marchands ambulants, des marchands d'or, que des marchands avec des tonnes de marchandises et des marchés avec des tonnes de nourritures à en donner le tournis... 

Retour à l'hôtel en fin d'après midi... Toujours des bouchons et des encombrements, du monde partout, une ville en effervescence... Nous sommes très très loin des plages désertes et immaculées du sud ...

Du coup nous avons raté le traditionnel coucher de soleil... 

A la place une photo nocturne de la vue De notre chambre.. Les jours se suivent et les panoramas ne se ressemblent pas...

Demain sera notre dernier jour, nous passerons la journée à Bangkok puisque notre avion décollera vers 1h du matin... Donc demain soir dernier article et fermeture de ce carnet de voyage...

Fin du voyage...

Programme chargé pour ce dernier jour où nous avons décidé de rester dans un rayon raisonnable autour de l'hôtel pour limiter les temps de déplacement...  

Tout d'abord le marché de gros: Khlong Toei fresh market , un petit Rungis, vraiment un régal pour les yeux, moins parfois pour l'odorat ... 

Ensuite le parc Lumphini, équivalent à central parc mais bien plus petit, 57 ha, de nombreux locaux viennent s'y détendre sur les pelouses, loin de la circulation bruyante de Bangkok. On peut y observer la pratique du tai chi, il y a des espaces de musculation en plein air... 

S'en est suivit une série de centre commerciaux plus impressionnants les uns que les autres...

Le quartier Siam Square en regorge.

Du plus luxueux aux plus populaires

Nous avons beaucoup marché dans les allées climatisée, alors qu'à l'extérieur règne une chaleur moite à 36 degrés, 44 ressenti (dixit Weather Pro).

Parmis eux: Central World, un des plus grand d'Asie, Gaysorn Plazza, la haute couture, l'ultra luxe sur 6 étages, Terminal 21,impressionnant dans son architecture, construit tel un aéroport... J'en passe... et un petit passage obligé au colossal MBK center, constitué que de stands et de petites boutiques... Avec beaucoup d'articles plus ou moins licites...

Retour a l'hôtel pour nous détendre et profiter de la piscine de toit d'où j'écris cet article...

Un taxi viendra nous chercher à 11h00 pour l'aéroport...

Nous voudrions tous vous remercier pour tous vos commentaires, tous vos messages, qui nous ont encouragé à remplir quotidiennement ce carnet de voyage... 

Nous avons pris autant de plaisir à vous lire, qu'à  l'écrire, et je parle au nom de Jean Louis également 😊... Ca nous a également motivé à faire de belles photos ...

Cela restera un excellent souvenir de voyage et pourquoi pas une source d'information pour d'autres...

Et pardon pour les fôtes daurtaugraf 😕

Merci encore et à très bientôt 😊😘😘👍👍

A mon tour de prendre la plume...... 

Merci, merci à mon mari de m'avoir offert ce magnifique voyage où chaque jour aura été une

découverte.

Retour à la maison avec une énorme envie d'embrasser mes deux amours Terry et Nina 

Bises à vous tous et merci de nous avoir suivi 😄😉❤️❤️

Gégé