2016  - Java - Bali - Lombock

Cliquer sur une image pour accéder aux médias correspondants...


Télécharger
Carnet de route Java-Bali-Lombock
Récits et photos quotidiennes diffusées en temps réel...
Java - Bali - Lombok - G&GG.pdf
Document Adobe Acrobat 33.7 MB

Incertitudes...

Apres bien des incertitudes quand à la réalisation de ce voyage, nous revoilà sur le chemin du départ.

Un voyage en Indonésie cogité au mois de mai, réservé au mois de juin, puis compromis fin septembre par une grave maladie qui a jeté son dévolu sur Papy Paul... mon père... Il n'aura fallu que deux mois à la maladie pour mettre un terme à son existence et ses souffrances...

Apres le deuil et la tristesse, à quasi quatre semaines du départ programmé, et en accord avec mamy Chantal, Terry & Nina, nous décidons de ré-activer ce voyage...

Nos compagnons de route...

Ca devient une habitude, mais pour la troisième fois ce voyage sera lui aussi articulé en deux parties

La première en duo, dans la partie orientale de Java, et la seconde entre amis

 

Nos fidèles compagnons de voyage qui pour la troisième année consécutive

nous retrouvent au fin fond du monde... J'ai nommé Jean Louis et Agnès :-)

 

Puis nos amis de toujours Robert & Coco... 

 

Ainsi que Patrick & Lolo 

Ossature du voyage

Pour la partie Java, nous nous sommes inspirés de récits trouvés sur le forum du voyageur, aucune réservation, sauf à notre arrivée à Yogyakarta... On improvisera sur place...

Pour la partie Bali et Lombok, nous nous sommes concertés et avons réservé nos hébergements non loin des uns et des autres, si ce n'est parfois dans le même Résort

Jour J-1

Jour J-1 pour notre départ, nos bagages sont presque prêts... Derniers petits préparatifs et demain après midi, notre ami Mathieu nous déposera à l'aéroport de Nice. Décollage 15h50 pour une arrivée prévu à Bali, Mercredi vers minuit... 

Jour de " publipostage " pour communiquer le lien du blog et par la même les souhaits de bonne année 2016 ...

8 commentaires

La route est longue

Je profite d'une connexion WIFI Hong-kongaise et de 5 heures d'escale pour diffuser et tester le bon fonctionnement de notre Blog...
Nous voilà sur la longue route aérienne qui doit nous amener à destination de Java... Après un rapide coup d'œil sur la mappemonde, on se rend vite compte que le plan de vol n'est pas des plus court... Déjà Nice Londre, ça nous fait faire un détour... C'est un peu comme si pour aller à Marseille, en partant de Toulon, tu passais par Nice :-)... Et pourquoi passer par Hong-Kong ?... Bali est pratiquement  à égal distance de Londre qu' Hong-Kong ? Avec une route un peu plus abattue on y était direct :-)... Sans parler qu'à peine arrivé à Bali, nous reprenons l'avion en sens inverse pour Yogyakarta sur l'île de Java... C'est un peu du "grand n'importe quoi" :-)
Tout ça pour vous dire que c'est long et vivement que l'on invente la téléportation...
Heureusement nous étions placé au top, dernier étage d'un A380, avec une vue imprenable, et au premier rang, de quoi tendre les jambes... Finalement nous avons bien dormis et les 11 heures 25 minutes de vol sont passées assez vite...
Hong-Kong airport... Petit restaurant chinois, puis après avoir traîné dans les galeries marchandes, identiques aux autres aéroports, nous attendons l'heure d'embarquement tout en pianotant sur nos tablettes numériques pour passer le temps...
Nous devrions arriver ce soir à Bali vers Minuit... 
Et demain nous aurons encore une dernière heure de vol pour rejoindre Yogyakarta sur l'île de Java...



5 commentaires

Bali - Java

Nous sommes arrivés à Bali, le temps d'une courte nuit, avant de reprendre une dernière fois l'avion pour  Yogyakarta... 
Jusque là, vols sans encombre, avions à l'heure et bagages à l'arrivée :-)
Le trajet Hong-Kong Bali dans un A330 de la compagnie aérienne Hong-Kong Airline ,rempli à 90% de Chinois, a été plutôt bruyant ... Une cacophonie de discussions, de conversations, d'exclamations et de cris ,dans un chinois plutôt strident, ont raisonné dans l'appareil... On a trouvé plus fort que nos Marseillais :-)
Après les formalités douanières, le retrait de Roupies au DAB, le taxi pour l'hôtel qui se trouve à 500 mètres de l'aéroport, une douche, une nuit réparatrice, un petit déjeuner copieux, nous revoilà à attendre, sous une forte chaleur moite, l'heure pour retourner à l'aéroport 
C'est donc de la terrasse de l'hôtel "Harris" que j'écris le début de cet article et que je finirais certainement d'écrire ce soir...
Il est 21 h pour nous et Nous voilà assis à la terrasse d'un petit restaurant, dans une ruelle bien animée, à deux pas de notre charmante Guest House 
Vous l'avez compris, le plus pénible a été fait... 
Petit résumé: Une petite heure de retard sur le vol Air Asia et à l'arrivée, notre accompagnateur pour notre séjour javanais, Haimi, nous attendait... 
Explication: C'est en surfant sur le forum du voyageur que j'ai pu contacter ,in-extremis, (l'avant veille du départ), un francophone, qui m'a mis en relation avec Haimi, un autre indonésien Francophone qui lui, a pu se libérer pour nous accompagner et organiser le parcours que j'avais imaginé faire... 
Le contact a été très positif, et nous avons conclu l'affaire :-)
Du coup nous sommes allés passer l'après midi à Prambanan, à 17 km au NE de yogy, la plus grande concentration de temples hindo-bouddhiques d'Indonésie... 
Retour en fin de soirée à notre Guesthouse qui nous semble aussi être une bonne adresse ... 
5 commentaires

Le Mandala de Borobudur

La journée démarre à 7h00 après le copieux petit déjeuner de la Guesthouse . 
Haimi notre guide et Suprih notre chauffeur sont ponctuels,
Haimi est prévenant, gentil et dévoués... 
Il parle bien Français et connaît très bien son pays... Suprih est très bon chauffeur, calme, souriant et un peu timide
Les routes sont étroites et dangereuses, mais surtout envahies de scooters et de piétons... 
Java est l'endroit au monde ou la population est la plus dense...
Et en quelques années les scooters ont remplacé les Vélos, si bien qu'à Yogyakarta il roule pas moins de deux millions de scooters... C'est très impressionnant... Pour cela nous sommes heureux d'avoir un bon chauffeur 
Suprih
Suprih
Au programme: une petite ballade à pied dans la campagne, à la rencontre des paysans qui cultivent encore le riz de façon traditionnelle, dans les rizières en terrasse ... Un peu de route sinueuses au milieu d'un paysage verdoyant. Halte dans un restaurant sur pilotis, avec une spécialité de Carpe grillée au miel...
Pour digérer, la visite guidée de l'incontournable temple bouddhiste de borobodur... 
Ensuite sur le chemin du retour, de multiples arrêts au grès des curiosités, dont une pâtisserie artisanale que mon palais n'est pas prêt d'oublier les goûts et les saveurs inconnues ...
Haimi est un pass exceptionnel pour rencontrer les bonnes personnes, avoir le bon conseil, payer le prix juste etc....
Et la pluie nous aura épargné un jour de plus mais ce soir le ciel est menaçant...

8 commentaires

Yogyakarta

Yogyakarta

La journée est consacrée à la visite de la ville de Yogya (prononcer djodja... 
Diminutif employé par les habitants.
On a visité "Kota Gede" ancienne capitale du royaume Mataram... Contact avec des Javanais sur leur lieu de travail, avec les explications sur leur culture ...
Petites ruelles, marché traditionnel, artisans de l'argenterie...
Visite du Keraton (palais du sultan)... Spectacle de marionnettes traditionnelles 
Puis l'ancien palais... 
Les artisans du Batik, la fabrication, le marché aux oiseaux...
Encore une journée bien remplie, ponctuée d'étapes culinaires et de nouvelles découvertes gustatives ...
Nous étions septiques quand à la nourriture, nous sommes plutôt agréablement surpris, jusqu'à présent... 
Le contact avec les gens est facile, très souvent ils nous demandent spontanément d'où nous venons, et nous demandent si nous voulons bien faire une photo avec eux.
Et les sourires sont de rigueur, cela fait parti également de leur éducation, de leur culture, un sourire ne coûte rien, n'est pas difficile et apporte beaucoup... 
Parmi les expériences culinaires et les goûts exotiques, le café Luwak... Le café le plus cher du monde... Je vous la fait courte, pour plus de détail suivre le lien... Un café sélectionné par un petit marsupial appelé Paradoxurus, digéré et excrété... 
Les enzymes de l'estomac donne un goût unique au grains :-)
Pour les habitués du "NESPRESSO " de Clooney, inutile de vous dire que c'est différents... Je pense que comme pour le caviar, il faut en consommer beaucoup avant de l'apprécier... :-)
Petite incursion nocturne dans la ville, qui ne manque pas d'animation... Fidèle aux autres pays d'Asie, les "Night Market" interminables et autres spots où se regroupent pour une raison ou pour une autre, des milliers de personnes, ne manquent pas...
Une place immense en terre battue, "Alun Alun Kidul " deux arbres de vie sacrés, ou les locaux essaient de se diriger entre les deux, les yeux bandés, afin de réaliser leur voeux, et à la nuit tombée, des centaines de voiturettes à pédales, enguirlandées, et bruyantes de musiques techno, font le tour de la place, à la queue leuleu, dans l'euphorie la plus complète... 
Une multitude de warung et Kaki lima, petites cantines ambulantes, proposent de quoi nourrir tous ce monde... Des pique-niques nocturnes en famille, beaucoup d'enfants... Des plaisirs simples auxquels une mixité de personnes participent avec beaucoup de joie et de brouhaha ... Ça fait plaisir à voir... :-)
7 commentaires

Chez Haimi et Tini

Haimi habite une maison, bâtie au milieu de la rizière familiale , à l'Est de Yogya ... 
La direction que nous devons prendre pour rejoindre Bali... 
Nous acceptons avec plaisir l'invitation chez lui, pour le repas du midi... 
Le chauffeur nous récupère à 8h00 à la Guesthouse pour nous accompagner chez Haimi, Tini son épouse et Rara  sa petite fille de 7 ans...
Il nous accueille et nous présente sa famille, puis nous met en selle sur 2 vélos pour parcourir les environs avec lui: Découverte de petits temples, fabrique de Tofu, de briques, visite d'une maison traditionnelle Javanaise...  Tous ça par 30 degrés... 
Après l'effort, le réconfort : un bon thé glacé nous attendait pour se réhydrater, accompagné de quelques beignets de maïs... 
Dans la maison flottait une agréable odeur de petits plats mijotés, que nous avait généreusement préparé Tini durant la matinée...
Bref, après les deux assiettes gourmandes, les mangues et le capuccinno, une petite sieste s'imposait sur la natte du "kébon dalem" petite cabane pour recevoir les invités...
Sieste de courte durée car Haimi, après avoir préparé son sac et salué les siens (car désormais lui et le chauffeur ne nous quitteront plus jusqu'à Bali) nous rappelle que nous avons encore un petit treck d'une heure environ, dans un parc non loin de là, avant de rejoindre notre prochain Hotel ce soir, à 1h30 de route, non loin de Solo...
Inutile de vous dire que nous allons tous bien dormir ce soir :-)

10 commentaires

Sur les pentes du volcan Lawu

Nous avons passé une bonne nuit dans cet Hotel calme, peu de clients... La basse saison présente quelques avantages, les touristes sont très rares, les prix plus bas, la température un peu plus supportable, des paysages verdoyants avec des rizières magnifiques, des fruits de saison... L'inconvénient les orages qui pour l'instant nous épargnent gentiment ... Un repas en tête à tête sous une immense charpente très joliment décorée, ambiance très zen sur fond musical des Beatles... Haimi et Suprih ont dormi chez l'habitant non loin de l'hôtel...
Lundi 11 janvier, le temps semble passer vite...Départ de l'hôtel à 8h00, direction Solo à 8km... Nous commençons par le marché couvert quotidien avec la découverte des spécialités locales, la visite guidée du palais du Prince, le marché des antiquaires et ces milliards de babioles mélangées aux œuvres d'art...
Nous quittons la ville pour la campagne, puis la montagne en direction des pentes du Volcan Lawu 
Haimi nous conduit par des routes peu connues, dont il avait fait la reconnaissance avec son ami Heri. Elles présentent plus d'authenticité, à tel point que les habitants n'ont pas l'habitude de voir des blancs, et nous devenons la curiosité, et la cible des appareils photo  :-)...
Donc en chemin plusieurs haltes, dont une école ou les élèves nous ont entonné le chant national en guise de bienvenue :-)
Les paysages, les rizières, un petit Resto dans un cadre verdoyant, le temps d'un orage, le premier véritable depuis notre départ mais qui c'est arrêté après le café... Donc visite d'un temple hindouiste "candi Sukuh", du haut de la dernière terrasse le panorama sur la forêt et les plantations de thé est superbe...L'occasion de le goûter ce thé et d'en ramener un peu... 
Les plantations à perte de vue sur des pentes à la limite de la verticalité... Quelques soit les plantations, les dénivelés sont énormes, même les routes font peur tant le pourcentage est fort, ici pas de routes en lacets et pas de cyclistes :-)
Puis l'hôtel perché, où nous sommes les seuls clients... Un cadre enchanteur, le repas du soir au Resto de l'hôtel avec Haimi et Suprih, bavardage sur le programme des jours à venir... La température est agréable à cette altitude... Pas d'Internet ici donc la diffusion de l'article sera différé...
6 commentaires

Passage Java Centrale à Java Est

Petit déjeuner a 7h30, tous les 4, puis départ à 8h00 pour un petit treck de 1h45 à travers les bois, la campagne et les cultures diverses... Le contact avec les villageois, les paysans est systématique... Il suffit de dire bonjour en Javanais "Pagi" et l'on déclenche les sourires, les rires, les échanges de quelques mots, les appareils photos...
Le soleil est là pour la lumière, l'appareil photos mitraille ces paysages sculptés à la main.
Entre temps Suprih à contourner notre chemin pour nous attendre à l'arrivée dans un autre petit village..
Puis nous prenons la route pour un long trajet, environ 5 heures... La densité de population, l'absence d'autoroutes, la mauvaise qualité des routes rendent la circulation difficile. En période de fêtes, ou pendant les congés, il arrive souvent qu'il y ai des embouteillages de plusieurs heures... Il suffit qu'un camion s'arrête sur le bord de la route pour engendrer rapidement un bouchon... D'où l'impossibilité de prévoir la durée d'un trajet... La vitesse maxi est limitée à 80 km/h 
Pour revenir au point de départ, Haimi et Suprih mettront 14h, pour faire 500 km... Et si tout va bien :-(
Nous passons la frontière Java central à Java Est, puis roulons jusqu'à l'hôtel . Notre trajet est ponctué de petits arrêts, Resto, curiosités...
Nous traversons une forêt de teck, et bien sûr des menuiseries très sommaires sur le bord de la route, qui travaillent ce bois, façonnent des meubles massifs ou des objets sculptés ... 
N'ayant pas la place pour une table et des chaises, nous nous contenterons d'un petit plateau original...
Puis l'hôtel, Haimi et Suprih nous y déposent... Nous profitons de la piscine et du mauvais réseau internet qui m'oblige à de la patience pour la publication de ces deux articles... À demain pour la suite... Merci pour vos commentaires, vos nombreuses visites sur notre blog... 😊👍😘
G&GG
5 commentaires

De Kediri à Malang

Départ de l'hôtel à 8h30, petit tour sur le marché spontané de Kediri, marché quotidien de petits paysans qui remballent leur étalage  à 11h00... Nous avons droit toujours aux mêmes sourires et aux séances de photos, on commence à s'habituer :-)
Nous quittons la ville pour la montagne en direction de Malang.... Une bonne heure pour sortir des habitations et des échoppes qui bordent la route... Un flot continu de voitures et de motos, conséquences de la densité de population...
Nous quittons la route pour une promenade vers une cascade.  Des dizaines de macaques nous observent tout au long du chemin et nous en profitons pour manger dans un warung... 
A tous ceux qui pourraient penser que nous menons la grande vie, le coût de la vie à Java est très bas... 
Aussi bas qu'au Laos, un indicateur: le prix d'un repas dans un warung équivaut en moyenne à 1,50 €... Des pâtes mélangées, une omelette, du riz, un maïs grillé, de l'eau un café... Certe ce n'est pas climatisé et il n'y a pas de coussins sur les bancs mais c'est sans concurrences possibles  :-)
Ce n'est pas le cas à Bali, où beaucoup de Javanais ne vont pas car la vie est trop chère pour eux... 
Nous reprenons la route pour Malang et nous arrêtons au musée du transport: "Museum Angkut"... Un musée privé qui s'étend sur 4 hectares ... Une collection de tous les moyens de transport très impressionnante et ingénieusement mise en scène...  Très plaisant et en rupture complète avec nos activités quotidiennes depuis notre arrivée à Java :-)
Arrivée à l'hôtel vers 18h00... Nous sommes à Malang à l'hôtel kertane Gara.. De .
Ce soir Resto et nous ne ferons pas de vieux os  :-)
5 commentaires

De la plage à la montagne

Petit déjeuner à l'hôtel et un peu de bavardages avec un couple de Belge qui visitait Java d'Ouest en Est... Tout comme nous, ils avaient sous estimé les durées des trajets... 
Leur témoignage nous a conforté dans notre choix et pour en avoir discuté avec Haimi, les déplacements à Java sont bien plus compliqués qu'à Bali, d'une part les distances et d'autres part l'absence de signalisation...
Nous partons à pied de l'hôtel pour parcourir le quartier résidentiel de Malang... Une double avenue bordée de magnifiques palmiers, le long de laquelle se dressent de splendides villas, ayant appartenue au néerlandais avant l'indépendance, et toutes rachetées depuis par des Chinois... Les seuls ici, ayant le pouvoir d'achat pour ce type de bien...
Au bout de l'avenue une belle église... Assez rare ici car les catholiques représentent 7% de la population 
Ensuite une échappée vers le sud, direction la plage, a 1h30 de Malang...
Entrée payante comme à l'Estagnol, de beaux espaces pour pique-niquer, des échoppes, des warung et une grande plage de sable blanc... Ca c'est le côté carte postale, l'envers du décors c'est les innombrables déchets qui jonchent le sol, le courant et le ressac qui rend la baignade dangereuse, et la chaleur écrasante qui limite le temps d'exposition :-)
J'oubliais le récif de corail et 200 mètres du bord, qui soulève la mer et déroule des vagues infranchissables en bateau...
D'ailleurs nous n'avons vu aucun bateau, sauf celui pris en photo sur le sable ...
Nous reprenons la route vers Bromo, une halte dans un restaurant, où nous apprenons à travers la télé, l'attentat opéré à Jakarta :-)
Le dernier était en 2009, et le hasard fait que nous soyons à Java aujourd'hui, bien qu'à 900 km de Jakarta :-)
Pour le volcan Bromo, il en est de même. Dernière irruption et fermeture du site en 2010, et là, depuis le 20 novembre, le site est de nouveau fermé à titre de sécurité car le volcan a repris de l'activité...
Donc nous n'irons pas sur le Bromo et à titre de consolation nous irons sur le mont Pananjakan 2700 mètres, qui sera notre belvédère pour observer le lever du soleil sur le Bromo.
Pour ce privilège, il faut dormir la veille a proximité du volcan et partir en jeep a 4h00 du matin... Équipé chaudement car la température en altitude n'est plus la même... Gégé me dit que ce n'est pas un privilège... Je ne comprend pas :-)
Nous arrivons vers 17h30 et déjà le spectacle vu de l'hôtel est au rendez-vous...
Espérons que demain matin la météo soit avec nous...




3 commentaires

Plein les yeux

Finalement nous nous sommes réveillés facilement, la jeep et son driver nous attendent avec Haimi, ponctuel comme à son habitude... 
Deux jeep partent de notre Hotel, mais au fur et à mesure que l'on se rapproche du belvédère, d'autres jeep nous escortent et à l'arrivée nous sommes des dizaines... 
Ces fameuses Jeep sont en fait des Toyota Land Cruiser BJ 40... Il y en a des centaines, rutilantes comme sortie du concessionnaire :-). Ce sont les seuls véhicules autorisées à s'approcher des volcans.
A l'approche du point de départ, de nombreux habitants du village, les " tenggers " peuple hindouiste, habillés comme des péruviens, avec des dizaines de petits chevaux, nous proposent de gravir les derniers mètres sur le dos de leur monture, moyennant quelques roupies...
Le ciel est étoilé, le levé du soleil promet d'être beau... Chacun trouve son promontoire pour jouir du spectacle... Des petits stands improvisés, de-ci de-là, proposent du thé ou du café chaud, des gâteaux secs...
Il fait frais, mais pas froid... 
Puis, comme à son inexorable habitude, le soleil apparu et le spectacle commença...
1 heure de spectacle environ, de 5 à 6h, jusqu'à l'apothéose du jour.
Retour à l'hôtel, douche et petit déjeuner, et nous voilà reparti, à 1 heure de route, pour un petit treck dans un parc surveillé... " Madacaripupa " 
Au fond d'une vallée encaissée, une cascade de 250 mètres de hauteur, dans un oasis de verdure...
Autrefois lieu de méditation pour le roi, aujourd'hui ouvert au public...
Encore un miracle de la nature
Des passages humides nous imposent des tenues adéquat...
Ce fut bien agréable et cette fraîcheur bienvenue... 
Puis nous nous remettons en route vers notre prochaine étape: Kalibaru, environ 4 h de route et qui nous rapproche petit à petit de Bali...
Le petit Resto du midi que nous choisissons n'est pas climatisé, nous avons eu droit en prime à un petit sauna... Température extérieure 37 degrés... Et toujours pas de pluie ???
Une circulation très dense avec beaucoup de camions et d'autocars sur notre route , avec des dépassements hasardeux, des gymkhanas entre les scooters. C'est assez "Rock and Roll", mais Suprih, concentré et impassible, se faufile comme il faut et où il faut, en douceur et en véritable professionnel. Bravo... 
Une jolie Guesthouse, en retrait de la route avec piscine et bouddhas... Une fois de plus nous sommes les seuls clients... 
Le mois de janvier est la saison basse à Java, mais même en haute saison, le tourisme est bien moindre qu'à Bali... 
Au passage avant la Guesthouse nous remarquons une maison avec la mention massage... Nous nous y aventurons... 
Nous sommes entrés dans une maison privée, chez une famille dont la mère pratique le massage... C'est ce que nomment les Javanais, petit travail.
Entendez par là , un petit boulot complémentaire pour arrondir le mois... C'est très répandue à Java...
Ainsi nous avons vu défiler pendant notre massage, les enfants, les cousins les amis... Très convivial, et d'un rapport qualité prix défiant toute concurrence ... Environ 5 € l'heure de massage, boissons including :-)
A demain...

8 commentaires

Cultures diverses...

Après une bonne nuit dans un bel Hotel, nous partons à 7h30 pour une journée chargée en découvertes. L'appareil photo a encore chauffé... 
Tout d'abord une visite à une école maternelle, créer grâce a une fondation pour une centaine d'élèves, (4 classes), pour des enfants dont les parents sont pauvres. Sachant que nous faisions cette visite, nous avions acheté un peu de matériel scolaire pour donner aux enfants.
Encore un accueil chaleureux de la part des enfants et des professeurs. Nous avons eu le droit à des chants dont un sur l'air de "Frère Jacques"... Il a bien fallu donner la réplique :-)
La fondation a été créé par une dame Javanaise:  Mme Harni et qui est botaniste. Elle possède 25 hectares de plantation de fruits locaux situés à côté de cette école...
Une partie des bénéfices de la vente de sa production est pour la fondation... 40 jardiniers, et 5 gardiens travaillent dans ce jardin d'Eden...
Un jardin extraordinaire, traversé par une rivière, et composé d'une multitude d'essences différentes.... Vanille, noix de muscade, poivre, cannelle, caoutchouc, clous de girofles, cocotiers, rizières, café, cacao, poivres, curcuma, gingembre, etc...
Et des fleurs magnifiques... 
Avec en plus des explications sur les techniques d'élaboration, dégustation et remerciements...
Nous achetons de quoi pique-niquer, car nous allons à la plage de " Tanah Merah " . C'est l'équivalent pour les surfers de Kuta à Bali, le monde en moins... J'en ai d'ailleurs profité pour faire une petite session de surf, mais les vagues étaient trop petites (spécial dédicace Robert  :-) )
L'après midi nous sommes allés au port de pêche de "Muncar"
Des milliers de petits bateaux de pêche, colorés et décorés d'une multitude de détails... L'environnent est extrêmement sale, les immondices recouvrent le bord de mer, le quai et les maisons de pêcheurs sont délabrés, l'odeur... Comment vous dire... Un peu comme en Bretagne après la marrée... Mais puissance 10 :-)
Des poules, des chèvres, des chats si promènent, à la recherche d'un peu de nourriture, puis des familles, des enfants, des pêcheurs, tous hilares à notre passage, ne manquant pas l'occasion d'une photo avec nous... Certains travaillent, d'autres dorment, où jouent au domino...
Encore un univers et une ambiance bien particulière... Propice à de beaux instantanés. 
Nous n'avons croisé aucun touriste ??
Voilà, j'écourte mon récit, le reste en photos... Elles sont nombreuses aujourd'hui...
Nous sommes dans un très bel Hotel , le "Ketapang indah"... Nous n'avons que cette soirée pour en profiter, demain départ à 4h30 pour l'ascension de Kawah Ljen"...
À suivre...

4 commentaires

De Java à Bali ...

Le réveil a sonné à 3h45, et c'est avec un peu de mal qu'il a fallu s'extraire du King Size d'abord, puis ensuite de notre luxueux bungalow. 
Départ à l'heure, comme d'habitude, puis 1h30 de route jusqu'au départ de la piste pour l'ascension vers le cratère du Kawah Ljen.
C'est au fond de celui ci que se trouve le gisement de souffre, à 700 mètres en contrebas de l'arête du cratère... Après le gisement, le lac d'acide, 200 mètres de fond.
Personnellement nous nous sommes arrêtés au cratère, ce qui représente 550 mètres de dénivelé... Le sommet du cratère se trouve à 2400 mètres... Et Gégé a réussi l'exploit... Elle n'en revient encore pas :-)
Chemin faisant, nous croisons tous ceux qui sont partis à 1h00 du matin pour voir les " flammes bleues ". Pour ça il faut s'approcher du gisement, de nuit, pour y observer cette flamme qui enrobe le souffre... Un peu comme de l'alcool qui flambe... De nuit le spectacle est magique... Paraît-il :-)
N'ayant pas l'aptitude physique pour cette excursion difficile, nous nous contenterons d'accéder au sommet du cratère afin d'y observer ces travailleurs de force, qui remontent du gisement, des chargements pouvant atteindre les 110 kg. 
Des morceaux de souffres (blerang) collectés dans deux paniers en balance sur l'épaule du "penambang" .
Rassemblés au sommet du cratère, les morceaux du même porteur sont concassés et disposés dans des sacs, puis sur une charrette avec un système de freinage... Le chargement peut alors atteindre 300 kg...
Quand on les croisent, ils sourient, vous disent bonjour et acceptent d'être photographiés...
Ils acceptent aussi des gâteaux qu'il est de coutume d'offrir... Nous en avons plein le sac à dos, et nous les distribuons à chaque rencontre...
Deux pesées, en cour de chemin et à l'arrivée ou le porteur pourra se voir rétribué à hauteur de 8 centimes le kg.
Et c'est encore à lui de tout vider dans la benne du camion. 
Nous faisons connaissance avec Budi , qui collabora avec Nicolas Hulot lors d'un reportage en 97... Un sacré personnage.
Le temps me manque pour développer, il y aurait tant de chose à raconter... 
Après un petit casse croûte, nous reprenons la voiture, et notre chauffeur de Jeep nous fait passer par son village où se déroule une cérémonie de mariage... 
Après plusieurs tentatives, la chance nous sourie,  nous arrivons au bon moment, celui du sermon des jeunes époux. 
Nous assistons d'abord discrètement à la cérémonie, mais un membre de la famille nous a démasqué, et c'est par la main qu'il nous entraîne sous le chapiteau afin d'y faire des photos... Et après les protocoles, nous voilà invité à la photo officielle des mariés... Nous aurions pu manger avec eux si nous avions eu le temps, mais nous avons le ferry-boat à prendre pour Bali...

Décidément ce séjour à Java aura été un sans fautes, tant au niveau de la météo que du programme que nous nous étions fixés... 
La qualité de l'organisation, l'excellent contact avec notre guide Haimi et notre chauffeur Suprih et tous les indonésiens Javanais que nous avons pu croiser ou rencontrer...

Après le passage en ferry, assez court en distance, 4 km séparent les 2 îles, mais un peu lent, Haimi et Suprih nous accompagnent jusqu'à notre Hotel à Bali. C'est encore un bel Hotel. Nous sommes au Nord de Bali, pas grand monde, l'hôtel. ADI ASSRI BEACH RESORT, est presque vide et nous avons pu négocier une chambre de luxe au prix d'une standard... Néanmoins les prix sont déjà plus élevé qu'à Java... 
Pour nous accompagné jusqu'à Ubud, nous avons conclu avec un ami de Hemi. On l'appelle Safari et parle un peu Français.
Comme nous restons deux nuits ici, nous lui avons demandé un temps mort d'une demi journée, avant de reprendre nos visites et découvertes :-)
Nous avons fait nos adieux à nos deux compagnons de route, petite séquence émotion... 
Ils rentrent chez eux à Yogiakarta... 
Merci encore Hemi, merci Suprih... Je sais qu'Hemi lit ce blog :-)
12 commentaires

Bali Ouest

Pas de réveil ce matin, petit déjeuner au bord de la mer sur une musique douce indonésienne, température avoisinant les 30 degrés, rien au programme ce matin, nous voulons profiter de ce très beau resort, avec ces 3 piscines et le reste :-)
La capacité de cet Hotel est énorme, et nous n'étions que deux couples et une famille au petit déjeuner...
Une armée d'employés pour vous servir, le parc est magnifiquement entretenu... Un plaisir pour les yeux, une ambiance très Zen, le parfum de vacances exotiques.
À partir d'aujourd'hui, le rythme de nos activités va ralentir, et nous allons passé plus à une phase vacances et festivité avec nos amis qui sont en route et que nous allons retrouvé le 21 à Ubud. D'ici là nous allons quand même un peu visiter  Bali Ouest et Bali Nord avec notre nouveau chauffeur et guide "Safari".
Départ à 14h30 pour la visite de deux temples Balinois important pour le village et pour la région. Pura Pabean et Pura Melanting
De même qu'a l'hôtel, personne pour visiter le temple, nous n'avons pas besoin de jongler pour éviter les touristes sur nos clichés, nous profitons du lieu exclusivement pour nous... 
La chaleur est terrassante, à l'hôtel les jardiniers arrosent abondamment alors qu'en théorie nous sommes à la saisons des pluies ? Dérèglement climatique ?
Un piment indésirable, une overdose de fruits et une petite insolation ont eu raison de mon énergie, du coup petit Coup de fatigue.
Nous sommes rentrés plus tôt au resort pour prendre un peu de repos et reprendre du tonus pour demain...

8 commentaires

Bali Nord

Check out de notre resort paradisiaque, 
notre chauffeur Safari nous attend, il est 8h30. J'ai repris du tonus, cette étape m'aura permis de recharger mes batteries. Et Gégé, bon pied bon oeil, en voyage elle est toujours en pleine forme :-)
Nous prenons la route du Nord en direction de l'Est de l'île puis nous bifurquons à droite vers Lovina. nous sommes déjà à Bali Nord. Les distances nous semblent courtes en comparaison de Java. 
Nous commençons par la visite du seul monastère bouddhiste "Brama Vihara Arama"... 
Très beau site, mais assez petit comparé à ceux qu'on a pu déjà visiter (certe pas bouddhiste) 
Ensuite nous nous sommes allés nous baigner dans des bassins alimentés par une source d'eau chaude légèrement soufrée, dans un beau cadre de verdures. "Air Panas de Banjar"
Nous reprenons la route vers les montagnes et nous prenons possession de notre nouvelle chambre dans une Guesthouse " Guru Ratna ", dans le village de Munduk. On est descendu en gamme, mais ça ne peu pas être palace tous les jours. C'est néanmoins très convenable, avec une vigie qui domine la vallée, avec vue sur la mer et orienté sunset 
Nous mangeons et repartons pour une petite ballade en forêt vers une jolie cascade... Il est 15h00 et là, un petit déluge... Retour vers notre voiture où nous attendais Safari, puis retour à la guesthouse pour un bon séchage :-)
Nous finirons l'après midi et la soirée dans cette maison très zen comme la majorité des maisons ici: Petit jardins soignés, statuettes bouddhas et temples, bassins et eau qui ruisselle, petite musique de fond indonésienne, etc.

8 commentaires

Lacs et rizières du Nord

Après le petit déjeuner, un départ à 8h30 pour, dans un premier temps, un petit treck dans une forêt primaire avec un retour par la traversée du lac Tamblingan. (Un des 4 lacs volcaniques de Bali)
Mais une fois arrivés sur notre point de départ,  c'est au tour de Gégé d'être patraque et de ne pas se sentir suffisamment en forme pour faire cette activité. Donc je reste seul avec un guide local pour faire ce treck (comme un VIP, car ce treck accompagné se pratique généralement par petit groupe, mais ce matin je suis le seul volontaire. Pendant ce temps Safari raccompagne Gégé à l'hôtel... :-(
Un véritable régal pour les yeux que de traverser cette forêt primaire aux milles essences.. Avec des arbres allant jusqu'à 450 ans... Le retour sur le lac, dans une pirogue hors normes Européenne, sur un fond de chants d'oiseaux, et cris d'animaux... J'étais devenu Indiana Jones :-)
De retour à la réalité , Safari était là, nous avons téléphoné à Gégé, qui décide de rester à la Guesthouse afin de se reposer.
Donc je reste avec mon chauffeur, toujours en VIP, pour continuer le programme prévu... 
Un temple sur le bord du lac Bratan: Pura Ulun Danau Bratan, puis un marché traditionnel ou Safari me présente sa famille. Son épouse tient un petit Warung sur ce marché, l'occasion de boire un thé et de goûter encore à d'autres chips dont j'ignorais l'existence :-)
Puis direction les rizières au pied du mont Batukaru, 1 heure de route.
Safari me dépose en bas des rizières, puis fait le tour en voiture pour me récupérer en haut des rizières au village Jatiluwih - VIP obligé  :-)
Alors que je descend de la voiture, nous sommes au bout d'une piste, seuls, j'entend un chien aboyer et courser un monstre de varan... (1,50 m au moins) et qui disparaît dans la végétation. 
A ce moment là, je demande à Safari, avec insistance, si je ne risque rien, seul avec mon appareil photo :-)
Les paysages sont splendides, mais à mi-chemin, l'orage éclate et je suis contraint échanger mon appareil photos contre mon parapluie... 
Le retour à la Guesthouse sous une pluie diluvienne a été assez flippant vue l'étroitesse des routes, la circulation, la déclivité, les torrents d'eau qui débouchent sur la route...
Voilà pour aujourd'hui, Gégé se repose et se soigne, demain nous rejoindrons Ubud et nos amis...
3 commentaires

De Munduk à Ubud

Petite journée sans trop d'activités, mais où tous s'enchaînent et me laisse peu de temps pour la rédaction de cet article.
Gégé reprend du Peps, nous quittons la Guesthouse à 10h00, un petit tour au marché traditionnel, petite photo avec Safari et sa petite famille, visite du temple du Roi... 
Puis l'heure des retrouvailles, la possession de notre très jolie villa, puis de nos scooters
Un petit tour en ville, sous la pluie, un verre, puis deux, puis trois.... Et nous voilà tous réunis pour une belle soirée qui finira dans un warung très convivial et animé par deux musiciens talentueux...
4 commentaires

Sources sacrées

Grasse matinée et petits déjeuners préparés et servis dans notre villa. Encore un traitement VIP :-)
Villa D'Uma 
Nous partons en scoot vers les sources sacrées de Tirta Empul.
Un des hauts lieux de pélerinage des balinais hindouistes. 
L'endroit est remarquable, situé dans une nature vraiment verdoyante. 
La curiosité réside dans le fait qu'il y a là une source (devenue sacrée), mais que cette source nait... dans l'eau ! 
Cela donne donc une impression très étrange de voir de l'eau sortir du fond d'un bassin, créant ainsi des remous dans le sable
De ce fait, le lieu a été choisi par les Balinais pour être l'un de leurs lieux de prière favoris et l'un des plus fréquentés lors des fêtes religieuses.
Vint l'heure de trouver un warung, un peu au hasard des routes que nous découvrons, au milieux des rizières et des petits attisants de tous genres... 
Hélas l'orage éclata, et nous dûmes  abandonner l'idée d'autres découvertes pour aujourd'hui. 
Direction les villas sous des trombes d'eau. 
Voilà deux jours de suite que nous subissons de fortes pluies l'après midi... Enfin nous pouvons voir ce qu'est réellement la saison des pluies... 
Elle nous avait épargné jusque là, mais je pense qu'il va falloir désormais organiser nos activités plutôt le matin...

5 commentaires

Dernier jour à Ubud

Pour notre dernière journée à Ubud, les quelques objectifs que nous avions ont été annulés à cause de la forte pluie ... 
Nous avons juste pu arpenter les magasins d'artisanats, puis boire un coup avec comme point de vue les rizières d'Ubud... Endroit hautement touristique mais néanmoins agréable... 
Ensuite, revêtu de nos sacs plastiques, nous avons rejoins le centre d'Ubud, sous un torrent de pluie, et nous nous sommes réfugiés dans un restaurant en attendant une accalmie... 
En fin d'après midi, un peu de shopping, un passage chez le barber, une glace par ci, un café par là...
Puis une bonne soirée avec Patrick et Laurence que nous reverrons dans 6 jours aux îles Gili 

4 commentaires

Lombock

Petit déjeuner à 6 heures pour un départ à 7 vers le port d'embarquement 
Nos styckers jaunes sur la poitrine, nous voilà embarqué sur un speedboat pour Lombock
Là bas, les bateaux de passagers sont propulsés par autant de moteurs hors-bord que le tableau arrière puisse en contenir. 
Le notre en a 7, soit 1400 CV
Nous faisons escale à Gili Air, puis Gili Travagan, avant notre débarquement à Lombock Senggigi. 
Là, un chauffeur nous attendait pour nous accompagner à notre Villa, dans le sud de l'île, vers Kuta. 
Merci Coco qui coordonne tout ça :-)
En chemin, un restaurant traditionnel, tellement traditionnel que les cartes n'étaient pas traduites en anglais.. Et dans ces cas là c'est un peu la pochette surprise :-)
Toujours sur la route une petite halte à une fabrique d'ikat... Avec une méthode ancestrale de tissage, des dames Sasaks, (population de Lombock), imbriquées dans leur métier à tisser, s'affairent sur un chemin de table ou un sarong.
Puis vers 16h00 enfin notre villa , louée pour 4 nuits... Contact avec le manager, puis possession de notre nouvelle demeure... 
Il ne pleut pas, nous profitons de la piscine en attendant nos nouvelles montures afin de pouvoir explorer les environs...

7 x 200cv
3 commentaires

La route du sud de Lombock

La pire météo depuis notre départ... Le seul rayon de soleil a duré le temps du petit déjeuner... Nous partons sur nos montures, sur la route du sud de Lombock, à la découverte des plages et spots de surf... Arrivés à Gerupuk, petit village de pêcheurs et point de départ pour les surfeurs, le ciel nous tombe sur la tête et nous contraint à rester à l'abris dans un restaurant, face à la mer... Nous profitons d'une petite accalmie pour retourner à notre villa et attendre  que la pluie cesse... Ce n'est que vers 17 heures que nous avons pu ressortir, et explorer la partie Ouest de Kuta... Un paysage différent, et quelques jolies plages de sable blanc.
La nuit tombe , retour sur Kuta afin de trouver un restaurant... Le choix sera restreint, une panne d'électricité a plongé dans le noir le village, seuls restent les restaurants avec un groupe électrogène...

7 commentaires

Cascades et ballades

Une pluie battante nous a bercé une partie de la nuit. Nous pensions ainsi être épargné pour cette nouvelle journée, mais malheureusement pour nous, la météo en a décidé autrement ... Nous payons les beaux jours de Java... Ça ne va pas modifier notre programme...
Un chauffeur nous accompagne au centre de Lombock, dans un parc, pour un petit treck d'une heure, sous la pluie, à la découverte de belles cascades, dans une végétation luxuriante.
Sur le chemin du retour, une halte dans un petit warung local, mais très local, même un peu trop local :-) 
Très sommaires, très spicy, très authentique... :-) 
Passage à la villa et fin de soirée sur la plage de Kuta... 

Plages du sud...

Enfin une accalmie de pluie... Nous pouvons profiter de la journée pour enfin voir les beaux paysages et les plages sauvages et quasi désertes à l'ouest de Kuta... 
Avec un accès parfois hasardeux., tant les pistes étaient boueuses... :-)
Baignades, body surf, farniente au programme... 
Retour vers 17h avant l'orage qui se prépare...
Résumé en images 
6 commentaires

Gili Air

Départ à 9h de la villa pour traverser Lombock du Sud au Nord, jusqu'au port de  
Teluk Nara ou nous croisons par hasard nos amis Patrick et Laurence :-)... 
Nous les retrouverons dans 3 jours à "Gili Travagan" ou nous serons dans le même "cottage"
De là un bateau nous emmène sur l'île "Gili Air" ... Tous ça s'enchaîne à la perfection grâce à la coordination de Coco et de son contact "Junior", un ami Français et heureux propriétaire du magnifique cottage où nous allons crécher deux nuits...
On relâche encore d'un cran, tant l'endroit est agréable et reposant, et la météo clémente... 
Petit Resto les pied dans l'eau, petit tour de l'île in Pédibus pour faire une reconnaissance des environs...
3 commentaires

Farniente

Voilà une journée Off comme on dit... Une température idéale pour la farniente à la plage, à la piscine, un peu de vélo à travers l'île... de Long en large... Ice cream par ci, Bitang par là (Biere locale)...
La pluie nous aura épargné toute la journée et toute la soirée jusqu'a notre retour au bungalow, après un bon restaurant... Ca c'est joué à 5 minutes :-)...

2 commentaires

Gili Travagan

Les journées se suivent et se ressemblent un peu... Cela dit c'est le rythme insulaire qui doit être contagieux... On a envi de pas grand chose si ce n'est que de se prélasser, se détendre et se reposer... 
Avec quand même, comme seul soucis, trouver le bon endroit pour passer la soirée... 
Nous sommes restés sur Gili Air, en compagnie de Junior, jusqu'à 14h00...
Avec piscine, vélo, transat et comptoir comme activité principale :-)
Un bateau est venu nous chercher devant le cottage, pour un transfert sur l'île de Travagan... Chemin faisant nous avons fait un stop pour un peu de palmes, masque, tuba à la rencontre des tortues... 
Nous avons pu observer deux beaux spécimens... Mais nous n'étions pas les seuls, deux ou trois autres bateaux chargés de touristes en faisaient de même.
Nous débarquons sur une plage près du port, puis 10 minutes de transport en cimodo (unique moyen de transport sur les îles: une charrette tractée par un petit cheval) jusqu'à notre résort: " Pearl of Travangan"
Possession de nos chambres et l'orage éclate... Ça ne Nous dérange pas plus que ça, nous sommes à l'abris dans nos bungalows, un peu fatigué par la chaleur et la farniente... Puis la pluie rafraichît un peu :-)
En fin d'après midi, après l'orage, nous allons un peu découvrir le quartier névralgique de l'île, situé à 10 mn de l'hôtel. 
Changement d'atmosphère 
C'est l'île la plus grande, mais la plus touristique aussi.
Beaucoup de petits commerces, de bars, de restaurants de spas... Beaucoup de jeunes... L'île est bien plus émancipée que Gili Air, et bien plus que Lombock en général... Beaucoup de noctambules, d'alcool et de musique  branchée, beaucoup d'animation et de monde .
Nous retrouvons Patrick et Laurence et décidons de manger dans dans les cantines, près du port. On y trouve les étalages de poissons, et de grands barbecues font griller le poisson de votre choix...  
Encore une fois, la propreté n'est pas au rendez-vous... Dommage car ça gâche ce bel endroit...

2 commentaires

Tour de l'île

Après un petit déjeuner royal, location de vélo, et tour de l'île avec petites haltes photos, ou haltes désaltérantes... 
Nous sommes séduits par la créativité, par les décorations des bars, restaurants, hôtels...
Avec des bambous travaillés, des planches recyclées, du bois flottés, des objets détournés, les espaces sont embellis...
Nous nous retrouvons tous à la "Casa vintage" pour nous restaurer... 
Le temps est maussade mais la température idéale ... L'essentiel étant qu'il ne pleuve pas... 
De beaux endroits pour la détente, mais malheureusement entre deux beaux endroits viennent se nicher déchets, ruines, ou chantiers abandonnés :-(
Nous profitons également de l'hôtel et de sa grande piscine... 
5 commentaires

Dernier jour sur Gili Trawangan

Journée chaude et ensoleillée pour cette dernière journée à "Gili Trawangan "
Ce matin pour les garçons activités Paddle, snorkeling et vélo, pour les filles shopping et vélo, le tout interrompu de quelques pauses gourmandes et désaltérantes...
Après midi siesting au bord de la piscine avec quelques pause baignade afin de se rafraîchir. Dès que le soleil se pointe, la température nous écrase et nous rend moins réactif :-)
Une fatigue générale nous envahi et nous passons en mode ralenti...  C'est vrai que moins on en fait, et moins on a envie d'en faire 
Petit rectificatif.
Sur un article précédent je parlais de "bémo" comme unique moyen de transport sur l'île, en fait ce sont des "cimodos": de petites calèches tirées par des petits chevaux décorés pouvant accueillir jusqu’à 4 passagers et dirigées par un « chauffeur ». 
Du rose, du doré, du jaune, du turquoise et surtout des clochettes ! Plein de clochettes !
D'autres sans la moindre décoration, servent pour le transport de divers matériaux 
Il commence à pleuvoir vers 19h, nous restituons les vélos loués et , sous nos grands parapluies de l'hôtel, nous allons mangé une dernière fois tous ensemble.
Demain nous quitterons Patrick et Laurence car nos chemins se séparent.
Soirée très sympa au "The Roast House "...

Les îles Gili

Les îles Gili
Les îles Gili
4 commentaires

Séminiak

Dernier petit déjeuner en commun, puis les adieux avec Patrick et Laurence... Ce succèdent alors les divers moyens de locomotion pour arriver finalement, en fin d'après midi, à Bali, à 1 km de Séminiak, dans notre luxueuse villa. Dernier lieu de villégiature, pour deux nuits.
Nous revoilà dans la civilisation, un peu de shopping, et promenade by night dans l'artère principale de Séminiak où se succèdent beaux magasins, bars et restaurants... Nous optons pour un Resto  Grec histoire de changer du "Nasi Goreng" ce qui signifie "riz frit" en indonésien. Considéré comme plat national en Indonésie, il est préparé à base de riz précuit puis frit avec du piment et d'autres ingrédients, principalement des oeufs et de la viande.
Puis heureuse rencontre, tout à fait par hasard, de Ruben, le fils globe-trotter de Robert et Corinne :-)
Les retrouvailles étaient initialement prévues pour demain mais le hasard en a décidé autrement :-)
4 commentaires

Last day

Hier ce fut la pire journée au niveau pluie... Nous sommes allés à Kuta beach mais arrivés sur le front de mer, le ciel se déverse sur nos têtes... Le chauffeur ayant pitié de nous, nous déposa au Sheraton afin d'être à l'abris... 
Un café, deux cafés et pas de répit 
Nous nous rendons à l'évidence, la pluie c'est installé pour la journée... Retour à la villa, et farniente obligatoire dans notre confortable villa
Un dernier restaurant avec Robert et Corinne, ainsi que Ruben et son compagnon de voyage  Elyass.
Désolé pour la pauvreté de cet article, encore une journée Off :-(
Nous tenons à vous remercier pour tous vos messages, pour tous ceux qui nous ont suivi sur le Blog et sur Facebook.Aujourd'hui nous prendrons la direction de l'aéroport  .... Robert & Corinne pour la Thaïlande et Jean Louis & Agnes avec nous pour notre retour en France. Nous aurons passé un très bon séjour riche en découvertes et en amitiés, même si nous aurions préféré un peu moins de pluie pour la deuxième partie de notre séjour :-( ☔️☔️